1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Santé et travail : bouger plus pour se sentir mieux

Pour beaucoup de Français, le bien-être n'est pas toujours compatible avec le travail. Le stress, les tâches répétitives et le rythme imposé peuvent nous faire oublier de prendre soin de notre corps. Nordine Attab, notre coach sportif, livre donc quelques astuces pour allier travail et bien-être.

Rédigé le

Santé et travail : bouger plus pour se sentir mieux

Avoir une conscience professionnelle est essentiel. Mais le travail doit aussi être associé au mot santé. Aucun métier n'est épargné. Chaque corps de métier a ses propres contraintes, qu'elles soient physiques et/ou psychologiques.

Pour les personnes dont le travail est très dur physiquement, il est essentiel de prendre le temps de s'échauffer, de s'étirer, tout en optimisant sa posture. Pour les personnes plus statiques durant leur temps de travail, il est essentiel de relâcher la pression, de se détendre et de rester active.

Pour chaque métier, il faudra instaurer de petites routines permettant de se sentir mieux physiquement/psychologiquement et donc d'influencer positivement notre vie professionnelle.

S'échauffer

L'échauffement doit être intégré à l'intérieur du temps de travail. On ne peut demander à un salarié de venir avant son temps d'embauche pour s'échauffer. Toutefois, rien n'empêche de mettre en place une routine personnelle, chez soi. Elle ne doit pas être fastidieuse. D'une durée de cinq minutes, elle permettra au corps de monter en température, de déverrouiller les articulations et d'échauffer les muscles.

Cet échauffement doit être composé de deux parties : un échauffement général qui pourra être effectué avec l'ensemble des salariés, puis un échauffement spécifique propre aux tâches que le salarié effectuera durant son temps de travail. Concernant l'échauffement général, il peut être composé de flexions des jambes, de rotations du buste, de rotations des bras, de montées de genoux et d'étirements.

Prendre du temps pour soi

Il est important, durant son temps de travail, de prendre du recul par rapport aux tâches que nous accomplissons. En effet, il n'est pas rare d'accumuler des tensions musculaires dues à la répétition d'un même geste sur une durée importante. Il est donc essentiel de prendre quelques minutes, une fois par heure, afin de s'étirer et de relâcher les tensions musculaires.

Il est également important de trouver quelques petites astuces pour effectuer une petite gymnastique. Il est possible d'utiliser un gros ballon gonflable pour effectuer un panel d'exercices afin de renforcer ses abdominaux et ses lombaires en douceur.

Relâcher la pression

Après une réunion mouvementée ou un entretien durant lequel la pression s'est accumulée, il est primordial de retrouver une attitude zen. Pour cela, vous pouvez réaliser un exercice simple de respiration : allongez-vous sur le dos, les bras le long du corps, les jambes tendues. À partir de cette posture, respirez normalement durant une minute en comptant le nombre de cycles respiratoires. Pour les adultes, ce nombre sera situé entre 12 et 20 répétitions. La minute suivante, inspirez durant trois secondes, bloquez votre respiration durant trois secondes puis expirez durant trois secondes. La minute d'après,  effectuez le même exercice sur une durée cinq secondes à chaque fois. La dernière minute, vous retrouverez une respiration normale en comptant le nombre de cycles. Celui-ci aura été divisé par deux voire trois et vous aurez évacué votre stress.

Les conseils de Nordine Attab

Durant les réunions, profitez-en pour marcher autour de votre structure professionnelle. La marche en extérieur vous permettra de vous oxygéner et de libérer les tensions accumulées.

Il est intéressant de se "connecter" ! Grâce aux bracelets, aux montres, il est aujourd'hui possible de se sensibiliser sur l'activité physique. En effet, certains métiers poussent vers la sédentarité. Les objets connectés sont de vrais accompagnateurs dans le retour à l'activité physique.

La démarche de s’intéresser à la santé physique et psychologique des salariés doit venir des décideurs des entreprises. Afin que cette dynamique soit durable, elle doit être collective (exemple : les échauffements). En aucun cas, vous ne pourrez attendre que vos collaborateurs se sensibilisent sur les bienfaits de l'activité physique/sportive et l'impact positif sur le travail si, en tant que responsable, vous n'intégrez pas cette notion.

Sponsorisé par Ligatus