1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Pesticides

Un agriculteur français gagne contre Monsanto

C’est la fin d’un long combat judiciaire. Une bataille qui opposait un agriculteur français, Paul François, et le géant Monsanto, filiale du groupe allemand Bayer.

Rédigé le

Un agriculteur français gagne contre Monsanto
Un agriculteur français gagne contre Monsanto

Intoxiqué après avoir inhalé en 2004 des vapeurs de l'herbicide Lasso, Paul François avait attaqué en justice Monsanto en 2007. Après un long parcours judiciaire, la cour de cassation a donné raison hier à l’agriculteur. Elle a estimé que le groupe aurait dû signaler le danger spécifique lié à l’utilisation de ce produit en cas de travaux dans des cuves. Cette décision est définitive. Paul François répond à nos questions.

Après autant d’années de combat, comment vous sentez-vous aujourd’hui après l’annonce de cette décision ?

Je me sens soulagé, très soulagé, c’est une délivrance parce que 14 ans de combat contre une société telle que Monsanto, on ne s’imagine pas ce que c’est au quotidien. Et ça finit par vous hanter la nuit, ça finit par avoir des conséquences sur votre vie de famille, sur votre vie sociale. Pouvoir tourner la page, c’est une grande satisfaction. Et surtout Monsanto pendant 14 ans a cherché à dire que cet accident n’avait pas eu lieu, qu’on n’avait aucune preuve, que j’avais utilisé leur produit, leur technique était de me dénigrer en permanence. Aujourd’hui cette décision de la Cour de Cassation prouve que nous avions bien dit la vérité, que c’était bien leur produit qui était à l’origine de mes problèmes de santé, c’était très important.

Qu’est-ce que cette décision de justice représente pour vous ? C’est historique ?

Oui, c’est une décision historique. Je pense qu’il y aura un avant et un après ce procès parce que ça pourra faire jurisprudence pour d’autres agriculteurs qui ont utilisé ce produit. C'est essentiel pour d’autres agriculteurs, pour qu’ils comprennent bien que c’était un produit homologué à l’époque. Et un produit homologué peut devenir très toxique, dangereux pour les agriculteurs. Le produit a été interdit en France en 2007.

Aujourd’hui votre santé est très fragile. Quels sont les problèmes de santé dont vous souffrez depuis votre intoxication avec l’herbicide Lasso ?

Moi j’ai eu des lésions au niveau du cerveau et ces lésions sont très inflammatoires, ce qui provoque des céphalées très violentes. Parfois je perds connaissance, je suis immobilisé ces jours-là et donc ce sont des anti-inflammatoires très puissants qu’il faut m’injecter et parfois aussi de la morphine pour calmer la douleur. Ça a eu aussi une action sur mes fonctions immunitaires. Dès que je me blesse ou même pour une opération bénigne, je peux développer des septicémies. Ça s’est produit il y a quelques années lors d’une ablation de la thyroïde.

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr