1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Animaux

Pour recycler vos déchets... adoptez une poule !

Si les poules donnent un air de campagne à la ville, elles sont aussi une solution simple pour réduire ses déchets. Adopter une poule sauvée de l’abattoir vous donnera également de bons œufs frais !

Rédigé le

Pour recycler vos déchets... adoptez une poule !

Au départ, l’idée d'adopter une poule provient des collectivités locales qui n’ont pas lésiné sur les slogans comme"adopte une cocotte" dans l’AIN, "les poules, c’est cool" par la ville de Saint-Maur- des-Fossés, ou encore dernièrement à Rezé, une ville près de Nantes qui a lancé ce mois l’opération "Poule en ville". 

80 familles ont déjà répondu à l’appel et la ville leur offre en plus des poules, un poulailler en kit. C’est bien sur destiné aux familles qui ont au moins un petit jardin. 

​       

Un élan de générosité de certaines villes 

Si les villes offrent des poules aux familles c’est dans le but de réduire les déchets et donc les dépenses de la ville. Une poule peut manger 150 kg d’ordures alimentaires comme les épluchures de fruits, de légumes. Selon le ministère de l’agriculture, la France produit plus de 10 millions de tonnes de déchets alimentaires par an soit près de 150 kg par français.

Les poules peuvent réduire de 30% ces déchets ménagers dans une famille et comme une poule vit 10 à 15 ans c’est vraiment un bon investissement pour la ville mais aussi pour les familles. Vous lui donnez vos restes de table et en échange elle vous donne des œufs frais. Une poule pond jusqu’à 300 œufs par an.  

Les poules ont un rôle dans la biodiversité  

Les poules redonnent de la vie dans un jardin, elles tapent le sol avec leur bec, font remonter les vers, aèrent la terre, elles éparpillent les graines, ce qui nourrit les oiseaux des alentours.

Leur présence est une prévention contre les serpents si vous êtes dans des zones à risque. Leurs fientes peuvent être recyclées comme engrais pour le jardin ou le compostage. Pour les enfants leur présence a aussi un rôle éducatif sur la nature et les responsabilisent. 

Une poule c’est très intelligent ! 

La poule est même capable de planifier et de compter ! Si vous lui mettez deux tas de graines devant elle, l’un petit avec quelques graines et l’autre formé de plus de graines, et bien elle ira directement vers le tas où il y en a plus. On a longtemps cru que "Gallus gallus domesticus" était forcément moins intelligente qu’un mammifère parce que son cerveau est à peine plus gros qu’une noisette et que ce cerveau d’oiseau, contrairement à celui des mammifères n’a pas de néocortex qui est le siège de l’intelligence. 

C’était une erreur car les chercheurs ont découvert que tous les oiseaux y compris les poules, ont une autre zone : le pallium qui joue exactement le même rôle que le néocortex des mammifères et qui est capable des mêmes fonctions et des mêmes capacités cognitives. Des expériences ont montré qu’elles sont capables de compter, d’additionner et de soustraire des petits nombres. 

Les poules ont-elles de la mémoire, peuvent-elles apprendre ?  

Une poule c’est très sociable et très curieux autant qu’un chien ou qu’un chat. Elles apprennent les unes des autres en s'observant. Une poule est capable d'en regarder une autre qui ne picore que dans la mangeoire rouge. Puis, quand, à son tour, on lui propose des mangeoires de couleurs jaune et rouge elle va vers la rouge parce qu’elle se rappelle qu’elle a vu sa copine picorer dans celle qui est rouge.

Elles prennent des décisions, et raisonnent par déduction, en fonction de ce qu’elles pensent être le mieux pour elles. Elles se souviennent du type de nourriture apporté, de l'endroit et du moment. On peut aussi interagir avec elles par le jeu avec du renforcement positif.

Adopter une poule et choisir sa race 

Il y en a pour tous les goûts : des rousses, des blanches hermines ou des noires cuivrées, dites pondeuse ou d’ornement, toutes les races pondent des œufs. Vous pouvez passer par les villes qui lancent des opérations ou par des éleveurs mais le mieux est de les adopter via des associations comme l’association "une poule pour tous".

Son fondateur récupère des poules réformées destinées à l’abattoir car elles pondent moins d’œufs, il les récupère et les redistribue. Son site renseigne sur les dates et lieux de distributions. Une fois chez vous, elles ont besoin d’un peu d’espace dans un jardin avec un poulailler, une mangeoire, un abreuvoir et un perchoir. Sachez que si vous partez en vacances, généralement les voisins sont bien contents de passer tous les deux jours pour voir si tout va bien car en échange ils récupèrent des œufs.  

      

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr