Enquête de santé : Cures thermales, business ou santé ?

Les patients qui y ont goûté ne peuvent plus s'en passer. Et au sein même du corps médical, certains thérapeutes leur accordent un pouvoir quasi miraculeux. Rhumatisme, asthme, maladies de peau, les indications du thermalisme sont nombreuses et plus de 530.000 personnes partent chaque année en cure dans l'une des 89 stations réparties sur le territoire. D'où vient cette confiance dans le pouvoir des cures thermales ? Les eaux utilisées ont-elles des vertus curatives ? Les soins prodigués sont-ils plus efficaces que les médicaments traditionnels ?... "Cures thermales : business ou santé ?", un documentaire et un débat diffusés ce mardi 30 septembre sur France 5.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

VOIR OU REVOIR L'EMISSION

La médecine thermale manque de preuves scientifiques pour démontrer ses bienfaits et les médecins thermaux sont souvent réticents face à l'évaluation de leurs pratiques. Le thermalisme a-t-il un véritable intérêt thérapeutique ? Ou s'agit-il comme l'affirment certains "de vacances aux frais de la Sécurité sociale" ?

Les patients à qui l'on prescrit des séjours reçoivent des soins qui sont remboursés à 65% et les mutuelles peuvent prendre en charge les 35% restants. On comprend que les curistes satisfaits en redemandent. Mais à l'heure des fermetures d'hôpitaux et des déremboursements de médicaments, la Sécurité sociale doit-elle continuer de prendre en charge ces cures thermales ? Car derrière cette question de santé publique, d'énormes intérêts économiques sont en jeu.

L'activité des villes d'eau repose très largement sur le thermalisme et plus de 100.000 emplois en dépendent. Les maires des communes concernées, qui sont aussi souvent députés, pèsent de tout leur poids sur les décisions politiques pour défendre leurs intérêts.

Existe-t-il en France un lobby du thermalisme ? Pourquoi toute réforme du système semble-t-elle impossible ? Et quels sont les nouveaux marchés à conquérir pour séduire toujours plus de curistes ? De Dax à Vichy en passant par les couloirs de l'Assemblée nationale, enquête sur les coulisses du thermalisme.

Le documentaire de Nathalie Chiesa "À qui profitent les cures ?" sera suivi d'un débat animé par Marina Carrère d'Encausse, Michel Cymes et Benoît Thevenet avec des spécialistes et des médecins qui répondront en direct aux questions des téléspectateurs. Les téléspectateurs sont invités à poser leurs questions par mail, par SMS au 41 555 mot-clé EDS ou via #santef5.
 

Invités :

  • Pr André Grimaldi, chef du service de diabétologie au groupe hospitalier Pitié-Salpétrière, AP-HP.

  • Pr Maxime Dougados, chef de service de rhumatologie, hôpital Cochin, AP-HP. 

  • Pr Jean-Louis Montastruc, chef du service de pharmacologie médicale et clinique du Chu de Toulouse, président du collège des enseignants en hydrologie.

  • Rachid Ainouche, directeur des Thermes de La Roche Posay.
     

VOIR OU REVOIR L'EMISSION

En savoir plus sur le thermalisme