Aux États-Unis, des jumeaux nés 30 ans après la congélation des embryons

Fin octobre, des jumeaux américains ont vu le jour. Les embryons avaient été congelés en 1992. Il pourrait s'agir de la plus longue période de congélation avant une naissance.

Muriel Kaiser
Muriel Kaiser
Rédigé le
Les jumeaux sont nés d'embryons congelés durant 30 ans
Les jumeaux sont nés d'embryons congelés durant 30 ans  —  CNN

C'est un nouveau record. Alors qu'en 2020, une petite fille, Molly Gibson, est née issue d'un embryon congelé depuis 27 ans, cette fois, la durée de congélation a duré 30 ans. Lydia et Timothy Ridgeway, nés le 31 octobre, proviennent de deux embryons congelés en 1992.

Philip et Rachel Ridgeway, parents de quatre enfants âgés de 2, 3, 6 et 8 ans, ont souhaité agrandir leur famille via une fécondation in vitro (FIV). Trois embryons ont été transplantés et deux d'entre eux, à terme, ont permis la naissance des jumeaux.

À lire aussi : Zola, première naissance "PMA pour toutes"

"Nos enfants les plus âgés"

"Il y a quelque chose d'époustouflant à ce sujet", a déclaré Philip Ridgeway à CNN. "J'avais 5 ans quand Dieu a donné la vie à Lydia et Timothy, et il a préservé cette vie depuis." "Dans un sens, ce sont nos enfants les plus âgés, même s'ils sont nos plus petits", a-t-il ajouté. 

Pour autant, le couple de Portland "ne cherchait pas les embryons qui avait été congelés depuis le plus longtemps" spécifiquement, mais plutôt "ceux qui avaient attendu le plus longtemps"

Le don d'embryon différent en France

Pour choisir leurs embryons, ils sont passés par une base de données de donneurs. Celle-ci n'indique pas la durée de congélation des embryons, mais énumère les caractéristiques des donneurs telles que l'origine, l'âge, la taille, le poids, les antécédents génétiques et de santé, l'éducation, la profession, les films et les musiques préférés. Certains dossiers contiennent des photos des parents et de leurs enfants s'ils en ont. Le couple a restreint son choix aux dossiers des donneurs les plus anciens. 

En France, le don d'embryon est destiné aux couples hétérosexuels souffrant d'une double-stérilité (l'homme n'a pas de spermatozoïdes et la femme pas d'ovocytes), ou risquant de transmettre une maladie génétique à leur enfant. Il est également ouvert aux couples de femmes et aux femmes seules depuis la loi Bioéthique de 2021.

Embryon : quel cadre pour la recherche ?
Embryon : quel cadre pour la recherche ?  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !