© Lisa F. Young - Fotolia.com
© Lisa F. Young - Fotolia.com

SMS au volant : les femmes en pole position

Au volant, les femmes se méfient plus que les hommes des dangers de l'alcool, de la fatigue et de la vitesse. En revanche, elles sont aussi nombreuses dans les excès de vitesse en ville et plus accros aux SMS en conduisant.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Selon un sondage TNS Sofres réalisé pour l'association Axa Prévention*, plus que les hommes, les femmes sont "très concernées par les dangers liés à l'alcool au volant" : conduire après avoir bu deux verres d'alcool "est jugé dangereux par 80% des femmes" interrogées (contre 74% des hommes). Si 18% des conductrices disent prendre le volant après avoir bu plus de deux verres d'alcool, deux fois plus d'hommes (34%) sont dans le même cas.

Les femmes sont aussi moins nombreuses à prendre le volant ou à continuer à conduire alors qu'elles se sentent fatiguées (43% le reconnaissent) que les hommes (51%). D'après cette enquête, elles sont aussi un peu moins nombreuses (42%) à avouer rouler à 65 km/h en ville que les hommes (49%). Néanmoins les femmes de 25 à 34 ans sont pratiquement aussi nombreuses (58%) à rouler à plus de 65 km/h en ville que les hommes (60%).

Surtout, elles sont moins nombreuses à voir le danger qu'il y a à slalomer entre les files (76% contre 82%), et sont plus accros aux SMS (21% des femmes disent en consulter ou en envoyer au volant contre 15% des hommes).L

Malgré ces imprudences, les femmes ne représentent que 18% des conducteurs à l'origine d’accidents mortels et seulement 26% des conducteurs responsables d'accidents corporels non-mortels, selon les chiffres de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

*Cette enquête a été réalisée par téléphone du 21 janvier au 2 février 2013 auprès d'un échantillon national représentatif de 1.065 personnes.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :