Sécurité sociale : comment rester couvert après ses études ?

Chaque année, les caisses primaires d'assurance maladie réintègrent environ 360.000 étudiants qui ont interrompu ou terminé leurs études. Jusqu'à présent, c'était les mutuelles étudiantes, et non la CPAM, qui géraient leur Sécurité sociale, via ce qu'on appelle la délégation de service public. Mais une fois les études terminées, le statut change. Et la procédure aussi. Si à première vue, la démarche pour s'affilier à la caisse primaire d'assurance maladie est simple. Encore faut-il la connaître. Car au moindre grain de sable, les rouages administratifs s'enrayent et la situation peut devenir dramatique.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les étudiants ne le savent pas toujours, mais à la fin de leurs études, le transfert de leur dossier vers la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) n'est pas automatique.

"La majeure partie des étudiants sont couverts jusqu'au 30 septembre, donc dès le 1er octobre il faut qu'ils fassent leurs démarches de changement de situation auprès de la CPAM de leur lieu d'habitation. C'est à l'étudiant de faire la démarche", explique Frédéric Sauvage, directeur du développement de la Mutuelle des étudiants (LMDE).

Sur le papier, la démarche est claire. Mais pour les anciens étudiants, perdus entre leurs mutuelles et leurs caisses primaires d'assurance maladie, le flou administratif subsiste. Selon Julien Blanchet, président de la Fédération des Associations Générales Etudiantes, "le problème est structurel. Nous, étudiants, nous demandons le droit commun et d'être gérés par la CPAM. Cela nous permettrait d'éviter toutes les galères de mutations inter-régime".

Pas de panique pour les retardataires : si vous n'êtes plus étudiants, votre ancienne mutuelle vous couvre jusqu'à la fin de l'année 2014. Dépêchez-vous toutefois de déclarer votre changement de statut, au centre de sécurité sociale le plus proche.

En savoir plus