Se soigner pour moins cher

Ch@t du 5 février 2013 : Claude Rambaud, présidente du CISS et Marc Paris, Santé Info Droit ont répondu à vos questions.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les réponses de Claude Rambaud, présidente du CISS

Les médecines douces ne sont pas prises en charge par l'assurance maladie, mais les cures thermales avec accord préalable de l'assurance maladie (rhumatismes, arthrose) l’homéopathie sur prescription médicale, c'est encore possible.

  • Je viens d'écouter en partie votre émission, vous évoquez les honoraires en secteur 2 qui sont donc honoraires libres, je viens de constater que pour ces consultations en secteur 2 chez un spécialiste, ophtalmologiste par ex, j'ai dû payer ma consultation avec dépassement, et j'ai été remboursé par la CPAM sur la base d'une consultation GENERALISTE et non sur le tarif convention du SPECIALISTE !

Vous auriez du être remboursé sur un tarif de spécialiste avec une petite différence si vous n'avez pas été adressé au spécialiste par votre médecin traitant.

  • Ma mère a été reconnue invalide après un accident de travail. Elle ne touche qu'une pension d'invalidité versée par la CPAM de 650 euros et elle a demandé à avoir la CMU qu'on lui a refusée. A t-elle droit à la CMU, combien ne doit-on pas dépasser pour en bénéficier ?

Il ne parait pas normal qu'on lui ait refusé, vous pouvez téléphoner au centre infos droits 0810 004 333 ils vous renseigneront avec précision.

  • J'ai la CMU complémentaire et je dois voir un dentiste, pour la pose de 2 dents 2-3 carries, éventuellement un appareil dentaire car j’ai 2 dents de travers ! J’ai jaimais osé aller chez le dentiste car je sais qu’ils refusent les personnes avec la CMU ! Est-ce que la CMU prend en charge tous les soins même pour les personnes adultes ? Comment faire pour se faire accepter dans un cabinet ?

Vous pouvez vous adresser à une école dentaire.

  • Bien qu'étant éligible, on peut ne pas avoir de couverture sécu pour X ou Y raison. Peut-on faire une démarche pour une prise en charge retro-active sur justificatifs de statut, revenus, soins etc....?

Adressez vous au centre infos droits 0810 004 333, ils vous répondront avec précision.

  • Je vais me faire opérer de la vésicule en clinique, c'est mon généraliste qui m'envoit, je n'ai pas de mutuelle ! Il y a un dépassement chirurgien et anesthésiste. Peuvent-ils baisser ce dépassement ?

Vous n'êtes pas obligé d'aller dans un établissement privé, si celui ci a des tarifs à suppléments d'honoraires, il existe surement dans votre région un établissement public si vous souhaitez aller dans cette clinique et si on vous refuse la prise en charge parce que vous ne pouvez pas payer, merci d'en prévenir le centre infos droits : 0810 004 333, on vous aidera.

  • Je suis actuellement en arrêt de travail reconnu maladie professionnelle est-ce que je dois payer les dépassements d'honoraires des spécialistes ?

Vous pouvez appeler le 0810 004 333, vous aurez un spécialiste de ces questions qui vous fera une réponse personnalisée.

  • Quel est le plafond de revenus pour avoir droit à l'aide à la complémentaire santé (A.C.S.) ?

A peu près équivalent minimum vieillesse, autour de 800 euros.

  • Quand on souhaite souscrire à un prêt pour financer ses frais de soins dentaire par ex, les banques n'ont aucun prêt pour la santé. Ainsi, il faut souscrire à un prêt à la consommation qui a un taux élevé et qui est limité à 4 ou 6 ans pour le remboursement. Je trouve ça inacceptable. Votre association peut-elle agir pour que cela change ?

Les prêts à la conso sont très chers, à Paris le crédit mutuel fait des prêts à très très bas taux mais il faut venir à Paris pour cela, cela s'appelle "ma tante".

  • J'ai une SEP. Le kiné effectue des séances personnelles de 1 heure et prend un dépassement d'honoraires. Ma mutuelle UNEO refuse de payer pour ce dépassement d'honoraires alors que dans mon contrat il est stipulé que je suis garantie pour celà à 135% du BRSS. Le refus porte sur le fait que le kiné ne fait pas apparaitre le prix payé. Feuille SS et facture du kiné conforme à la convention. Quel recours ?

Le kiné est tenu de faire apparaitre le prix facturé vous pouvez soit en parler à votre caisse, soit contacter le 0810 004 333, et peut être changer de kiné ?

  • Ma mère, veuve de 91 ans a 660,90 euros de réversion mensuelle et 699,85 euros trimestriel, soit une moyenne de 894, 18 euros par mois. Elle paie 99,75 euros de mutuelle Macif. Ne peut-elle prétendre à une mutuelle ?

Entre 669 qui lui permet de prétendre à une aide à la complémentaire et une moyenne de 894 qui la met à la limite du seuil à quelques euros prêts, il est difficile de vous donner une réponse exacte, je vous conseille de contacter le service centre infos droits et de leur expliquer 0810 004 333.

  • Il faut arrêter se soigner gratuitement des personnes qui viennent se faire soigner gratuitement en France, alors qu'ils n'ont jamais cotisé. Mon dentiste m'a confirmé que les bénéficiaires de la CMU pouvaient prétendre à des inlay, alors que moi je dois me contenter de couronnes bas de gamme à 500 €.

Il y a aussi le contraire, les filières de français pour des soins dentaires en pays de l'Est.

  • Existe t-il des centres dentaires avec prise en charge de l'orthodontie pour les enfants dans la région Rhône-Alpes ?

Peut-être contacter une école d'ortho ou bien trouver un établissement public de santé qui a ce type de service, près de chez vous, CHU ?

  • Quel est le seuil pour l'aide à la complémentaire santé ?

Autour du minimum vieillesse, environ 800 euros.

  • Invalidité 2ème catégorie reconnue par la Sécu, dois-je avoir une mutuelle assez complète à bientôt 60 ans ?

Tout dépend du motif d'invalidité.

En principe, c'est gratuit.

  • Invalidité pour tout sauf vignettes bleues et jaunes ?

Contacter numéro gratuit 0810 004 333, ils vous donneront une réponse personnalisée.

Regardez s'il n'existe pas une école dentaire près de chez vous.

  • Suite de mon mail, je suis obligée d'avancer les frais que la SS rembourse une misère et met 6 à 8 semaines avant de rembourser l'avance. Dans ma ville, il n'existe pas de centre de soin. Ou est la justice sociale ? Il faut arrêter le parisianisme. Je suis révoltée par les propos tenus par vos intervenants.

Pour ne pas avancer de frais, il faut aller en centre de santé ou consulter en établissement public de santé, selon le problème, pour les soins dentaires, c'est vrai, il n'existe pas d'école dentaire partout, et je ne suis parisienne qu'à mi temps, pour vous répondre.

  • Sur vos conseils, je viens d'aller voir internet le prêt ma tante, il est précisé qu'on peut emprunter que jusqu à 3000 € (à taux très bas c'est sur !) mais quand on a un devis de 26 000€ vers quelle banque peut-on se tourner ?

Nous ne connaissons pas les taux pratiqués par les banques, mais si vous êtes proche d'une grande ville et s'il s'agit de soins dentaires, vous pouvez vous adresser à une école dentaire.

  • Madame Rambaud vous avez participé à la Conférence des Citoyens sur la Santé, qu'en pensez-vous ?

J'approuve votre position bien sûr, il me semble que tous les soins nécessaires devraient être à tarif opposable, nous sommes contre les DH, vous le savez, d'ailleurs la majorité des médecins sont en secteur 1 ou salariés et si on introduisait un élément de pertinence, on pourrait soigner tout le monde à tarif opposable, sauf des exigences non justifiées, esthétique etc...

  • C'est pour ça que je vous demandais si votre association pouvait essayer d'intervenir pour changer ça, que les banques prévoient des prêts santé. Car quand on gagne trop pour avoir une aide mais qu'on a un salaire modeste, nous avons peu de recours.

il n'est surtout pas normal d'être obligé de faire un prêt pour se faire soigner, le capital dents fait partie de la santé et devrait être pris en charge par l'assurance maladie.

Les réponses de Marc Paris, Santé Info Droit

L'accès financier aux soins des étudiants est en effet confronté aux difficultés qu'ils rencontrent pour bénéficier d'une complémentaire santé qui prenne bien en charge leurs frais de santé. Le coût d'une telle complémentaire est souvent prohibitif, pour les étudiants comme pour d'autres populations qui ne peuvent bénéficier de contrat négocier et partiellement financés par leurs employeurs... Je pense notamment aux retraités, ou aux personnes sans emploi. En fait, ce que vous soulevez pour les étudiants est malheureusement le cas pour de nombreuses personnes qui ne peuvent accéder aux complémentaires santé que de façon individuelle, et non pas via des contrats collectifs (liés à l'employeur) souvent plus protecteurs.

  • Je suis prise en ALD depuis 20 ans pour un cancer du sein, quand l'ALD peut s'arrêter ?

Le bénéfice de l'ALD est régulièrement réexaminée, en fonction de la durée du protocole de soins établi par votre médecin traitant en accord avec le médecin conseil de la CPAM. Le réexamen est souvent effectué tous les 5 ans, mais ce n'est pas une durée systématique. Si votre situation de santé le nécessite, votre ALD doit être renouvelée.

  • Mon ami a 50 ans et aurait besoin de plusieurs prothèses dentaires (bouche quasi édentée). Il a le statut d'auto-entrepreneur mais sans aucun revenu. A quoi peut-il prétendre ? CMU ? Complémentaire ? Doit-il cotiser pour cela ?

Tout dépend de la réalité des ressources du foyer, notamment si vous vivez ensemble. S'il est considéré comem personne seule, ses ressources ne doivent pas dépasser 661 euros par mois pour bénéficier de la CMU-c. Si vous êtes deux : 992 euros / mois. S'il dépasse ces seuils, il peut peut-être avoir doit à l'aide à la complémentaire santé.

  • La Sécu et la CMU, c'est très bien.. encore faut-il avoir droit ! Il est encore possible d'être français mais ne pouvoir bénéficier d'aucun des deux, comment fait-on dans ce cas ? (exemple : expatriés ré-aménageant en France, Français(e) née et élevé(e) à l'étranger aménageant en France...).

A partir du moment où vous êtes en situation régulière en France depuis suffisamment de temps (à partir de 3 mois de résidence), la seule condition pour bénéficier de la CMU ou de la CMU-C est une condition de ressource.

  • Un salaire de 1800 euro pour un couple avec une securité MGEN peut-il donner droit à une aide complementaire santé ?

Tout dépend du nombre de personnes que vous avez à charge...

  • En arrivant à Toulouse, il y a 2 ans, avec une dentition catastrophique (j'ai 32 ans), plusieurs dentistes (6 au total) m'ont fait des devis tournant autour de 6700 euro environ. J'ai été dans un cabinet mutualiste où là, grâce à ma mutuelle d'entreprise (AG2R) j'en ai eu pour 745 euros de ma poche.

Il est certain qu'une des possibilités pour bénéficier d'une moins mauvaise prise en charge des frais de prothèse dentaire que celle proposée par la Sécu, c'est de bénéficier d'une bonne complémentaire santé (mutuelle notamment) et de voir avec elle si elle peut vous orienter vers des professionnels garantissant des prix relativement encadrés.

  • La Mutuelle Générale (qui sponsorise votre émission) fait office de CPAM pour les ex employés de PTT. Or, elle refuse la télétransmission vers d'autres mutuelles sous prétexte qu'elle est elle même mutuelle. Résultat : il me faut attendre le relevé de compte (1 mois ou plus plus tard) pour le transmettre à ma mutuelle. Ne peut-on l'obliger à pratiquer la télétransmission ?

C'est en effet un problème qui nous a déjà été posé par des appelants sur notre ligne Santé Info Droits. Il semble qu'en l'état du droit, rien n'oblige à la télétransmission, bien que cette pratique nous paraisse clairement abusive.

  • Quel est le plafond de revenus pour bénéficier de l'Aide à la Complémentaire Santé, pour une personne seule ?

893 euros/mois (seuil au 1er juillet 2012). ATTENTION : dans les ressources prises en compte, il faut notamment que vous intégriez le "forfait logement" c'est-à-dire un montant de 57,99 €/mois pour ceux qui sont propriétaires, logés à titre gratuit ou bénéficiaires d'une aide au logement.

  • J'ai une mutuelle qui me coûte cher. J'ai eu une baisse de revenu qui me permettrait de bénéficier de la CMU d'après l'évaluation faite sur le site de la secu : vais-je pouvoir résilier ma mutuelle sans être pénalisé ?

Il vous faut a priori résilié dans le respect des règles prévues dans votre contrat, malgré la baisse de votre revenu. Il vous faut souvent attendre la date anniversaire, en prévoyant de les prévenir par lettre recommandée avec AR quelques mois avant cette date anniversaire (à vérifier dans les conditions de votre contrat).

  • Votre émission de ce jour, j'ai consulté la liste des centres de soins, sur internet c'est noté centre de santé... aucun en Bretagne ?

Peut-être devriez-vous vous rapprocher de l'Agence Régionale de Santé de Bretagne pour en avoir confirmation...

  • Est-ce que pour 2 céramiques le prix de 3000 euros est-il justifié ? C'est un dentiste privé bien entendu, est-ce qu'on peut faire confiance aux mutuelles dentaires qui sont bien moins onéreuses ?

Impossible de répondre dans l'absolu à cette question sur le coût de la prothèse, tout dépend de sa nature et de ses caractéristiques... Le mieux est de comparer les prix proposés par plusieurs dentistes, par exemple.

  • Que faire lorsqu'on a un trou d'affiliation CPAM (faute de suivi de transfert MSA vers CPAM) qu'on avait droit a la CMU et CMUC, qu'on n'a pas de revenus, mais qu'on a eu des soins en urgence et hospitalisation dans ce temps ? Peut-on être sans sécu donc ? (et payer tous les soins !) ou recours possible ?

Il y a forcément des recours possibles... Quoi qu'il arrive, si le problème est lié à un défaut de transfert entre régime de prise en charge MSA/Régime général, vos soins seront pris en charge rétroactivement. Il faudrait que vous vous adressiez par exemple à l'assistante sociale de l'hôpital où vous avez été pris en charge, ou encore à l'assistante sociale de la CPAM où vous devriez maintenant être rattaché ou encore au conciliateur de la MSA dont vous dépendiez précédemment.

  • L'accès dentaires avec reste vraiment problématique... Il y a quelques semaines, la ministre de la santé a dit sur votre plateau qu'un meilleur remboursement de la CPAM (en particulier pour les implants) était à l'étude. Savez-vous où est-ce que ça en est...?

Nous n'avons rien vu de très concret pour l'instant en la matière...

  • Je suis à 100% suite à une dépression (décès de mon fils) dois-je payer ma mutuelle car j'en ai bien évidemment besoin ?

Si vou voulez continuer à en bénéficier, il faut continuer à la payer en effet. Comme vous le savez votre 100% ne s'applique pas à tous les frais de santé : uniquement à ceux en lien avec votre dépression, et sur la base du tarif remboursé par la sécurité sociale (hors dépassements d'honoraires médicaux notamment...).

  • J'ai souscrit une complémentaire santé en fin de semaine dernière. Existe t-il un délai de rétraction pour le résilier ? Si oui de combien de jours est-ce qu'on dispose pour le faire ?

Pour un contrat de mutuelle vendu à distance, si cela est votre cas, vous devez avoir un délai de rétractation de 14 jours calendaires.

  • Comment trouver une mutuelle réunissant les garanties primordiales et les comprendre ! Prix modéré !! La CPAM ne répond pas à ces demandes ! Je suis allée les voir ! Il faut que je me débrouille ! Je suis en ALD !

En effet, il n'y pas de service de référence en la matière. Des comparateurs existent sur internet, mais difficile de vous en garantir la qualité. Nous nous battons de notre côté pour demander que les contrats de complémentaires santé soient plus lisibles, et surtout plus faciles à comparer entre eux... ce qui est loin d'être le cas pour l'instant.

  • Sans dents comment voulez-vous que j'ai confiance en moi, ma vie est foutue, pas de boulot ni un chéri...à cause de mes dents, un calvaire pour moi chaque jour.

Il n'y a effectivement pas de solution évidente pour accéder gratuitement aux prothèses dentaires. Votre situation financière peut peut-être vous permettre d'accéder à la CMU-C qui donne droit à certains soins dentaires en matière de prothèse. D'autres possibilités plus ponctuelles peuvent exister localement : tenter de vous renseigner si une école dentaire dans votre région peut proposer des soins à des tarifs beaucoup moins onéreux...

  • Je viens de faire le numéro du centre infos droits, il n'est pas gratuit et c'est très cher.

Le numéro 0 810 004 333 est un numéro Azur, qui n'est donc pas surtaxé... mais en fonction de votre abonnement téléphonique, si vous appelez depuis une box ou un portable notamment, il vaut mieux appeler au 01 53 62 40 30 (vous tomberez sur le même service).

  • 1800 euros comme salaire du monsieur et sa femme en charge pas d'enfants donc 2 personnes.

Dans ce cas vous êtes au dessus des seuils pour l'Aide Complémentaire Santé, puisque le seuil pour un couple sans personne à charge est de 1339 €/mois. Toutefois, le gouvernement a annoncé que les seuils devraient être substantiellement réévalués prochainement... mais vous risquez peut-être de rester au-dessus de ces seuils malgré tout... à vérifier dans les prochains mois...

  • Participante à la Conférence de citoyens sur la santé, nous avons insisté sur le fait que la Sécurité Sociale devait rester selon le principe fondateur mais évoluer dans la façon de s'en servir autant du côté des soignants que des soignés, avez-vous lu l'avis que nous avons écrit ?

De quelle "Conférence de citoyens sur le santé" parlez-vous ?

  • Je viens de regarder vôtre émission qui est un tissu de mensonges. J'ai 70 ans, je suis juste au dessus du plafond afin de bénéficier de l'aide aux soins. J'ai actuellement une prothèse dentaire qui date de plus de 40 ans, mes moyens ne me permettent pas d'avancer les frais d'une nouvelle prothèse. Dans ma ville, il n'existe pas de centres de soin. Je suis obligée d'avancer les frais.

SI votre difficulté concerne l'avance des frais, vous pouvez peut-être négocier avec votre dentiste pour ne le payer qu'une fois que vous aurez été remboursé par la sécurité sociale et par votre mutuelle (vous lui laissez par exemple des chèques qu'il ne s'engage à déposer que lorsque vous aurez été remboursé... si vous bénéficiez d'une mutelle qui prend en charge ces soins, ou une partie de ces soins).

  • L'école dentaire la plus proche se situe a 350 kms de mon domicile pensez-vous que je puisse aller m'y faire soigner ?

Ca vaut peut-être la peine de les appeler pour leur demander comment cela se passe. Mais vous ne pourrez en revanche bénéficier d'aucune prise en charge de vos frais de transport par l'Assurance maladie.

  • Après une certaine recherche, toutes les mutuelles consultées semblent avoir à peu près les mêmes prix et ne tiennent pas compte du parcours santé de la personne comme si l'âge était le seul critère de mauvaise santé, normal ?

Inacceptable sur le fond, mais très souvent le cas en effet...!!

Vous pouvez éventuellement faire une demande auprès du "fond d'action sanitaire et sociale" de votre CPAM... qui peut, en fonction de votre situation et de ses critères d'attribution des aides, vous accorder une aide ponctuelle.

  • Non ça n'est pas un contrat à distance. Donc il n'y pas de délai de rétractation ?

Difficile de vous répondre de façon certaine... mais en effet, cela ne semble pas évident : s'il existe un délai de rétractation il devrait être explicitement indiqué dans votre contrat.

En savoir plus

La pauvreté et l'accroissement des soins conduisent un nombre croissant de français à retarder ou à renoncer aux soins. Pourtant des solutions alternatives existent pour se soigner à moindre coût et elles rencontrent un succès grandissant. Frais d’optique, soins dentaires, aides auditives, interventions chirurgicales… Comment se soigner pour moins cher ? Face à la crise économique, comment faire lorsque la mutuelle est trop chère et que l'on n'entre pas dans les barèmes pour recevoir une aide comme la CMU ?

En savoir plus sur Allô Docteurs :