Peut-on fréquenter la piscine avec une verrue ?

Peut-on fréquenter la piscine avec une verrue ou risque-t-on de contaminer les autres nageurs ? Est-il justifié de craindre la piscine ? Porter des tongs dans les vestiaires et les douches suffit-il pour se protéger des verrues ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Fabien Guibal, dermatologue :

"Oui, porter des tongs dans les vestiaires et les douches permet de se protéger des champignons. Il faut savoir où on met le niveau de protection. On peut avoir les fameux papillomavirus dans la peau sans avoir de verrue. Il y a donc plein de personnes à la piscine en toute bonne conscience qui ne se savent absolument pas contagieux. Exactement comme comme pour des gens porteurs du virus de la grippe sans avoir les symptômes de la grippe et qui la transmettent. Certaines personnes ont des papillomavirus sur les paumes, sur les plantes et vont à la piscine. Celui qui a des verrues et qui ne va pas à la piscine est très prudent et cela est très bien vis-à-vis des autres. Mais cela n'enlève pas le risque pour les autres d'attraper une verrue.

"Le risque de contagion est très difficile à évaluer parce que c'est très variable d'une personne à une autre. Et plus que la piscine, cela a bien été évalué, c'est la vie en commun qui est à risque comme par exemple des enfants qui prennent leur bain ensemble. L'un a des verrues et l'autre pas. Cela augmente le risque pour un enfant d'avoir des verrues. Le risque, c'est qu'une personne dans la fratrie ait déjà des verrues.

"Si on commence à essayer d'empêcher ceci, cela… la vie devient infernale. On touche par exemple notre visage 2.000 fois dans la journée sans s'en rendre compte... Pour ne pas avoir de verrues filiformes, il faudrait s'attacher les mains…"

En savoir plus sur les verrues

Dossier :

Questions/réponses :