Les plombiers surexposés à l'amiante

Le désamiantage médiatique de certains bâtiments ne doit pas faire oublier que cet isolant cancérigène est encore largement parmi nous. Une récente étude de l'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des maladies professionnelles et des accidents du travail (INRS) montre que dans le secteur du bâtiment, les plombiers-chauffagistes y sont particulièrement exposés. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Cette étude met en avant le manque de connaissances des dangers liés à l'amiante, notamment chez les artisans et les petites entreprises qui parfois ne prennent pas toutes les mesures adéquates pour se protéger.

Pourtant, il est essentiel de respecter les consignes de sécurité, l'inhalation de l'amiante n'est pas sans danger, elle peut entraîner des cancers et des mésothéliomes. Ces pathologies peuvent survenir jusqu'à plusieurs dizaines d'années après les expositions professionnelles à l'amiante.

L'utilisation de cet isolant reconnu cancérigène est interdit depuis 1997, pourtant en France il couvre encore des millions de mètres carrés exposant chaque jour les ouvriers qui travaillent sur les chantiers. Afin de limiter les risques, un certain nombre de mesures de protection doivent être rigoureusement appliquées.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :