Le Conseil d'Etat met les ''salles de shoot'' sur la touche

Le Conseil d'Etat met les ''salles de shoot'' sur la touche

Le Conseil d'Etat aurait rendu, mardi 8 octobre 2013, un avis négatif sur l'ouverture d'espaces médicalisés destinés aux usagers des drogues, selon une information de France Inter. Cet avis intervient alors que la création du premier de ces espaces est prévue à Paris en novembre, dans le quartier de la gare du Nord.

Florian Gouthière
Rédigé le

Selon France Inter, le Conseil d'Etat aurait considéré qu'aucune loi n'autorise aujourd'hui la consommation de drogue, dans quelque espace que ce soit. Le décret de 2005 qui autorise l'accueil des toxicomanes par des centres spécialisés dans le cadre de "programmes de réduction des risques" n'a pas anticipé ce cas de figure. Une modification du décret permettant la création de "salles de consommation" entrerait en conflit avec la loi de 1970 qui interdit tout usage de stupéfiant.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires sociales et de la Santé a confirmé cette information, expliquant que le Conseil d'Etat "[avait] recommandé au gouvernement d'inscrire dans la loi le principe de ce dispositif pour plus de garantie juridique".

Au micro de France Info, Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de la capitale et fervente défenseuse du projet, a estimé qu'au vu de l'avis du Conseil d'Etat, l'ouverture d'un premier espace médicalisé de ce type ne pourrait se faire avant 2014.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :