Dépendance des seniors : comment éviter le sentiment de culpabilité ?

Mon père est dans une maison médicalisée depuis 6 mois et son état se détériore chaque jour. Nous culpabilisons, mais maman ne peut pas le reprendre. Que faire ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Christophe Trivalle, gériatre à l'hôpital Paul Brousse (Villejuif) :

"Maintenant nous parlons d'EHPAD, d'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. Elles sont maintenant presque toutes médicalisées. Normalement elles sont censées accueillir les personnes et les accompagner jusqu'au terme de leur vie. Avant de choisir un établissement, il est donc préférable de se renseigner sur le personnel présent dans l'établissement. Pour accompagner une personne jusqu'à la fin de sa vie, il faut qu'il y ait suffisamment de monde y compris la nuit.

"Pour éviter le sentiment de culpabilité, il faut dire à ces familles que ces maisons ne sont pas des prisons. La personne peut toujours en sortir si jamais cela ne se passe pas bien. Il ne s'agit pas d'un choix définitif. Il existe des formules de répit. Et la plupart des maisons de retraite proposent des prises en charge de répit pour une semaine, 15 jours, un mois voire plus longtemps... Ce sont aussi des formules d'adaptation. Si la personne est déjà venue plusieurs fois, elle se rend compte que cela se passe bien. Du coup la famille peut déculpabiliser."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :