Asthme : en quoi consiste le traitement à base d'omalizumab ?

Pourquoi les injections d'omalizumab sont-elles si peu connues ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Michel Aubier, pneumologue et allergologue :

"Le traitement de base de l'asthme concerne deux catégories de médicaments que l'on prend par voie inhalée : un bronchodilatateur qui permet d'ouvrir les bronches (traitement symptomatique) et un traitement de l'inflammation (corticoïdes) que l'on prend par voie inhalée. Il n'y a pas d'effet secondaire avec les corticoïdes oraux et cela permet de bien contrôler la maladie pour 90% des patients.

"Les injections d'omalizumab sont une biothérapie. Les produits sont des anticorps monoclonaux qui permettent chez les malades très sévères qui ne sont pas contrôlés avec des fortes doses de traitement, de contrôler la maladie. Mais ces traitements ne sont pas efficaces chez tout le monde. Il faut notamment que les patients soient allergiques, et allergiques à un allergène per-annuel c'est-à-dire auquel ils sont confrontés toute l'année comme un acarien ou un champignon.

"Les doses des injections dépendent du poids et du taux des IgE (anticorps qui sont un des marqueurs de l'allergie). On réalise des injections sous cutanées environ une fois par mois, ou deux fois par mois en fonction du taux d'anticorps et du poids. On peut faire ces injections durant trois à cinq ans. Mais on n'a pas de marqueur d'efficacité, c'est-à-dire que l'on ne sait pas si le traitement sera efficace ou non. On fait donc un traitement de quatre mois. Si au bout de quatre mois, on n'a pas d'effet on arrête le traitement sinon on continue au moins trois ans."

En savoir plus sur l'asthme

Dossier :

Questions/réponses :