''Le retour des allergies saisonnières'', un reportage de Géraldine Zamansky, Eloïse Malet et Hervé Droguet
''Le retour des allergies saisonnières'', un reportage de Géraldine Zamansky, Eloïse Malet et Hervé Droguet

Allergies : le pic de pollen de bouleau atteint

Le pollen de bouleau a atteint son pic cette semaine selon le bulletin allergo-pollinique du Réseau national de surveillance aérobiologique.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

"C'est l'explosion des pollens de bouleau", constate le docteur Pierrick Hordé, allergologue. Habituellement, les pollens de bouleau sont présents dans l'air à partir du mois de mars. Mais cette année, l'hiver a été long et froid et en raison du changement brutal de température ces derniers jours, "une forte quantité de pollen de bouleau a été insérée dans l'air", explique-t-il. D'où le pic annoncé par le Réseau national de surveillance aérobiologique. D'abord constaté dans le Sud de la France, le pollen de bouleau progresse dans les régions du Nord.

Le pollen de bouleau, un allergène redoutable

"Le bouleau stimule fortement les cellules immunitaires", explique le professeur Michel Aubier, chef du service de pneumologie à l'hôpital Bichat. Il génère des particules fines de pollens puissants qui viennent se loger dans les bronches. Provoquant ainsi des crises d'éternuement, des conjonctivites ou encore des démangeaisons.

Comment s'en protéger ?

La forte et soudaine quantité de pollen libéré requiert une grande vigilance de la part des allergiques. Pour cela, les allergologues conseillent aux patients de maintenir les traitements.

Par ailleurs, les personnes allergiques doivent adopter des réflexes pour améliorer leur quotidien. Il est préconisé de limiter son exposition aux pollens, dans la mesure du possible, de se rincer les cheveux le soir afin de ne pas laisser trop de pollen sur l'oreiller et de porter des lunettes.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :