Cuisson : faut-il privilégier le four traditionnel ou le micro-ondes ?

Est-il sain de cuire ses aliments dans des plats en silicone et faut-il privilégier le four traditionnel ou le micro-ondes ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Jean-Michel Cohen, nutritionniste, et avec le Pr Stéphane Guilbert, ingénieur et professeur en sciences alimentaires :

"Dans le silicone il y a des plastifiants. Et on peut s'inquiéter de la migration de ces plastifiants vers le produit alimentaire. D'un autre côté, l'avantage d'utiliser les silicones fait qu'on va avoir moins de sur-cuisson, on va avoir quelque chose qui peut être mieux maîtrisé en terme de cuisson donc c'est aussi plus facile à préparer. L'agence européenne de sécurité des aliments s'intéresse et s'inquiète des migrations potentielles à partir des plastifiants de ces silicones."

 "Faut-il privilégier le four traditionnel ou le micro-ondes ? Ce n'est pas vraiment la même chose. Le four à micro-ondes provoque une agitation moléculaire qui fait monter la température de l'aliment et donc qui le chauffe. Le four traditionnel lui réchauffe vraiment à cause de la chaleur, c'est le procédé d'induction de la chaleur qui cuit l'aliment. Le four à micro-ondes n'est pas du tout menaçant comme on l'a dit pendant des années, à une exception près, il faut éviter les emballages plastiques avec le four à micro-ondes parce qu'on s'est rendu compte qu'il y avait un relargage de substances. On conseille donc de reverser l'aliment dans un autre plat.

"Le four à micro-ondes est tout de même un outil utile de la maison et il ne faut pas diaboliser outre mesure tous ces modes de cuisson… car au bout d'un moment on ne sait plus quel est le risque par rapport à la dangerosité supposée d'un système. Mais quand on achète des barquettes en plastique micro-ondables, il est conseillé de transférer les aliments dans un plat en verre avant de réchauffer."