Une migraine peut-elle cacher un problème plus grave ?

Une migraine peut-elle cacher un problème plus grave ?

Rédigé le

Une migraine peut-elle cacher un problème plus grave ?

Les réponses avec le Dr Jean-François Chermann, neurologue :

"Normalement dans le cas d'une migraine typique, il n'est pas nécessaire d'avoir recours à l'imagerie cérébrale. Une migraine typique signifie qu'il y a déjà eu plusieurs épisodes du même type. Dans le cas de migraines communes, rien ne se passe avant l'épisode de migraine. En cas de migraines avec aura, 15-20 minutes avant le mal de tête, on ressent un phénomène visuel : quelque chose de très scintillant, ce que l'on appelle le scotome scintillant ou une perte du champ visuel... Ensuite le mal de tête survient. En proportion, on observe 10 % de migraines avec aura et 90 % de migraines sans aura. Si les migraines rentrent dans ces critères, il n'est pas nécessaire de passer par l'imagerie cérébrale.

"Mais un migraineux peut évidemment avoir autre chose : hémorragie méningée… Il ne faut pas le rattacher à la migraine si c'est très différent. Il faut s'inquiéter si les douleurs ne ressemblent en rien à celles que l'on a eu précédemment."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :