Trafic de médicaments sur Internet

La fédération professionnelle des industriels du médicament (LEEM) tire la sonnette d’alarme quant aux risques que représente l’achat de médicaments sur internet. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 50 % des médicaments vendus sur internet seraient des contrefaçons.

Rédigé le , mis à jour le

Trafic de médicaments sur Internet
Trafic de médicaments sur Internet

« La vente de médicaments sur Internet n’est pas réglementée », explique le directeur général du LEEM Philippe Lamoureux dans un communiqué. Ces produits représentent donc un danger pour la santé et la sécurité des consommateurs.

Face à l’augmentation du nombre de médicaments contrefaits saisis en 2011, le LEEM a mis en place un guide sous la forme d’un Web documentaire, afin d’aider les usagers à reconnaître les médicaments authentiques et les copies.

D’après les chiffres de la Commission Européenne, en 2011, 27 millions de médicaments contrefaits ont été saisis par les douaniers européens, contre seulement 3 millions en 2010.

En savoir plus