Sept pesticides accusés de mettre en danger la vie d'autrui

En France, c'est une première en matière de pesticides. Mercredi 24 avril 2013, l'association Générations Futures a porté plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui. Cette association dénonce de graves irrégularités ayant permis le maintien sur le marché de plus de quarante pesticides, dont sept dangereux pour la santé.

Rédigé le

Sept pesticides accusés de mettre en danger la vie d'autrui
Sept pesticides accusés de mettre en danger la vie d'autrui

Cette plainte vise, en fait, le ministre de l'Agriculture et plus particulièrement sa Direction générale de l'alimentation. C'est elle qui a maintenu les autorisations de mises sur le marché de ces pesticides, alors même que l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) lui avait conseillé de faire le contraire.

Marc Mortureux a par deux fois alerté la DGAL, en 2009, puis en 2012, s'étonnant à chaque fois du maintien sur le marché de pesticides pour lesquels son agence, qui est légalement tenue de les évaluer, avait pourtant émis des avis défavorables.

Tombée entre les mains de Générations Futures, la dernière de ces lettres était accompagnée d'un tableau recensant ces anomalies… Lire la suite et voir la vidéo sur : le blog de Laetitia Fouque