Peut-on découvrir des métastases sans avoir identifié le cancer primitif ?

Ma mère est décédée d'un cancer dont on n'a jamais trouvé le primitif. Est-ce rare ?

Rédigé le , mis à jour le

Peut-on découvrir des métastases sans avoir identifié le cancer primitif ?

Les réponses avec le Pr. Karim Fizazi, chef du département de Médecine oncologique à l'Institut Gustave-Roussy (Villejuif) :

"C'est ce que l'on appelle les carcinomes de primitif inconnu. Découvrir des métastases sans avoir retrouvé le cancer d'origine est devenu plus rare grâce aux progrès d'analyses aux laboratoires de la tumeur, et en particulier ce que l'on appelle l'immunohistochimie. L'immunohistochimie arrive maintenant à nous orienter de manière très fiable et très souvent vers un cancer du sein primitif, un cancer du poumon primitif… grâce à des marqueurs spécifiques que l'on trouve directement sur les métastases.

"Il reste un certain nombre de patients dans cette situation, probablement 1 ou 2 % de l'ensemble des cancers. Ce sont des cancers difficiles à traiter que l'on traite habituellement par chimiothérapie. On mène à l'heure actuelle un large essai thérapeutique en France dans lequel on compare l'utilisation d'une chimiothérapie standard par rapport à une analyse encore plus poussée sur le plan moléculaire de la métastase permettant éventuellement de traiter à la carte cette métastase. On a espoir que ce traitement à la carte soit plus efficace qu'un traitement à l'aveugle ou un traitement empirique par chimiothérapie. Cette étude a débuté récemment."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :