Nos cliniques privées sont malades

Un bilan économique qui plonge... Un déficit qui se creuse... De plus en plus de cliniques privées sont en mauvaise santé. Leur situation ne fait que se dégrader depuis plusieurs années. Près d'un tiers de cliniques privées en France seraient en déficit.

Rédigé le

Nos cliniques privées sont malades

- Entretien avec Jean-Loup Durousset, président de la Fédération de l'Hospitalisation Privée (FHP), invité dans le Magazine de la santé du 6 juin 2012 -

 

Fin 2010, 28 % de ces établissements affichaient un bilan déficitaire, une proportion qui atteint même 35 % pour les établissements spécialisés en médecine, chirurgie et obstétrique (MCO), selon un rapport de la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) mis en ligne mardi 5 juin 2012, soit une augmentation de 5 % par rapport aux chiffres de 2009.

"L'évolution des résultats en 2010 met en évidence une dégradation très accentuée du nombre de cliniques déficitaires", souligne ce rapport qui s'appuie sur les données 2010 issues de sources officielles (Dress, Insee, etc.).

Les cliniques déficitaires présentent "un chiffre d'affaires moyen inférieur de 15 % à celui des cliniques bénéficiaires et une perte nette de 6 % du chiffre d'affaires."

En savoir plus