Médicaments génériques : peut-on les refuser ?

Mes pharmaciens s'étant souvent trompés lors du remplacement par un générique, je refuse ce qui n'est pas prescrit ! Peut-on refuser un médicament générique ?

Rédigé le , mis à jour le

Médicaments génériques : peut-on les refuser ?

Les réponses avec le Pr. Jean-François Bergmann, médecin interniste à l'hôpital Lariboisière (Paris), et avec Jean-Luc Audhoui, pharmacien :

"Il peut arriver qu'un pharmacien se trompe. L'erreur est humaine. On n'a cependant pas vu beaucoup d'affaires concernant des erreurs de génériques. Mais il peut y en avoir. Dans ce cas ce n'est pas la faute du produit, c'est la faute du pharmacien.

"S'il veut se rassurer, ce patient peut consulter des sites Internet pour trouver tous les équivalents et voir tous les noms des médicaments et de la dénomination commune internationale. Pour moi, il s'agit d'un épiphénomène.

"Un patient peut refuser un médicament générique. Des règles ont été adoptées. En particulier, des conventions sur le remboursement. C'est-à-dire que le patient qui refuse aujourd'hui un générique, devrait ne pas pouvoir bénéficier du tiers payant pharmaceutique. Les caisses de la Sécurité sociale remboursent intégralement le médicament. Mais elles le remboursent au patient qui l'a payé et non au pharmacien. Il n'y a plus de délégation de paiement dans ces cas-là. Le cas du refus du médicament générique est assez rare. Il faut le respecter quand il y a une motivation. Pour un patient qui est anxieux et qui a un traitement… il faut qu'il y ait une adaptation réelle du traitement."

"Si les patients sont angoissés, cette angoisse va donner une impression de suspicion. C'est alors à partir de ce moment que les ennuis commencent. Si en revanche on les tranquillise, ça peut aller. La DCI est un peu compliquée mais ça s'apprend. Certaines DCI sont plus simples que les noms de marque. Il faut s'habituer à cela. Il faut éduquer les patients. Et s'ils ont confiance, tout se passera bien."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Un médicament générique n'est jamais testé sur de vrais patients, dit-on. Est-ce vrai ?
    Est-il vrai que les pharmacies font un plus gros bénéfice avec les génériques ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Les médicaments génériques peuvent-ils être risqués pour les personnes fragiles (enfants, personnes âgées) ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Aujourd'hui, il se dit que les génériques sont fabriqués en Chine. Si c'est vrai, sont-ils fiables ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Pourquoi les deux médicaments continuent-ils à exister : l'original et le générique ? Je ne comprends pas.
    Voir la réponse en vidéo*
  • Que pensez-vous du conditionnement des génériques se ressemblant souvent et pouvant générer des intoxications par erreur ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Jean-François Bergmann, médecin interniste à l'hôpital Lariboisière (Paris), et avec Jean-Luc Audhoui, pharmacien