Médecins étrangers : des inégalités sans frontières

D’après le Ministère de la santé, la France compterait plus de 8 000 médecins étrangers, dont 3 000 exerceraient avec un statut d’assistant associé ou d’attaché associé. Une catégorie que l’on retrouve essentiellement dans les services éprouvants, où les gardes sont nombreuses.

Rédigé le , mis à jour le

Médecins étrangers : des inégalités sans frontières
Médecins étrangers : des inégalités sans frontières
Sommaire

Les médecins étrangers en renfort

Pour assurer son fonctionnement, l’hôpital de Fourmies a dû faire appel à des médecins étrangers.

L’examen pour être inscrit à l’Ordre des médecins est indispensable pour exercer en France.

À Fourmies, trois médecins sur quatre sont étrangers, des européens essentiellement. Sans eux, l’hôpital aurait depuis longtemps fermé ses portes, n’attirant pas les médecins français. Il est donc nécessaire que les médecins étrangers apprennent le français, comme les médecins polonais qui travaillent au sein de l'hôpital de Fourmies (59). Leur français est encore hésitant et peut surprendre les patients mais leurs compétences médicales sont bien là.


Combien gagnent les médecins étrangers en France ?

À fonctions égales, un médecin étranger peut gagner trois fois moins qu’un médecin français.

Quand les médecins étrangers ont validé leurs études hors de l’Union européenne, leurs diplômes ne sont pas reconnus par l’administration en France.

Pour un travail parfois identique, leurs salaires sont pourtant bien inférieurs à ceux des médecins français.

Combien sont payés les médecins étrangers ? Quelles sont pour eux les possibilités d’évolution ? Réponses avec Dominique Tchimbakala.

Sponsorisé par Ligatus