Leucémie : résultats encourageants de l'immunothérapie

Quatorze des seize patients atteints d'une leucémie avancée traités dans le cadre d'un essai clinique new-yorkais mettant en jeu un procédé de stimulation du système immunitaire seraient "en rémission complète", selon des résultats publiés le 19 février 2014 dans la revue Science Translational Medicine.

Rédigé le

Leucémie : résultats encourageants de l'immunothérapie
Leucémie : résultats encourageants de l'immunothérapie

L'immunothérapie est un traitement qui consiste à agir sur certaines cellules du système immunitaire (notamment les lymphocytes T) afin que celles-ci s'attaquent aux tumeurs (voir encadré). Ce type de traitement est très prometteur contre les formes de cancers du sang résistant à l'arsenal thérapeutique conventionnel.

A la fin des années 80, des chercheurs français ont découvert à la surface des cellules T (cellules du système immunitaire) des récepteurs les empêchant d'attaquer les tumeurs cancéreuses de toute leur force. Des expériences sur des souris avaient alors montré qu'en neutralisant ce récepteur, ces cellules du système immunitaire réduisaient considérablement les tumeurs cancéreuses chez l’animal.

Pour cet essai clinique, seize malades atteints de cette leucémie ont reçu des injections de leurs propres cellules immunitaires modifiées génétiquement pour pouvoir détecter et détruire les cellules cancéreuses. Cela a permis à la plupart d'entre eux d'être "en assez bonne santé pour ensuite recevoir une greffe de moelle osseuse et être en rémission".

"Nos résultats initiaux, avec cinq malades en mars 2013, se sont confirmés dans un plus grand groupe de patients", précise le Dr Michel Sadelain, directeur du département d'ingénierie cellulaire au Centre du cancer Memorial Sloan Kettering à New York, dans un communiqué. "Nous travaillons déjà sur de futurs essais cliniques pour faire avancer cette nouvelle approche thérapeutique contre le cancer".

La leucémie aiguë lymphoblastique

Les patients traités par l'équipe new-yorkaise sont atteints de leucémie aiguë lymphoblastique. Dans cette forme de leucémie, les blastes - des globules blancs dont le développement est arrêté (et n'ont donc pas de fonction spécifique) - se multiplient. Le système immunitaire ne reconnaît pas les cellules cancéreuses comme un corps étranger à détruire, contrairement aux agents pathogènes, ce qui le rend inefficace pour combattre le cancer.

Cette leucémie est particulièrement difficile à traiter car la majorité des malades rechutent. La seule manière de guérir est de subir une greffe de moelle osseuse réussie, mais la plupart des malades ne vivent pas assez longtemps pour recevoir une telle greffe. Seuls 5% d'entre eux parviennent à avoir une greffe de moelle osseuse réussie, précisent les chercheurs.

 

EN SAVOIR PLUS SUR L'IMMUNOTHERAPIE :