Hospitalisation d'office : l'hôpital tout puissant ?

Chaque année, 10 000 fugues sont répertoriées chez des patients, alors qu'ils sont hospitalisés d'office. L'estimation est publiée par l'Inspection générale des affaires sociales (Igas), dans le cadre d'une analyse des accidents en psychiatrie.

Rédigé le

Hospitalisation d'office : l'hôpital tout puissant ?

Que prévoit cette loi ? Que va-t-elle changer pour les patients et les soignants ?

Il faut savoir que l'on compte en mai 2011, 80 000 malades internés d'office en France.

L'hospitalisation d'office concerne un malade dont les troubles mentaux nécessitent des soins, soit parce qu'il compromet la sûreté des personnes qui l'entourent, soit parce qu'il porte atteinte à l'ordre public. Jusqu'à maintenant, c'est le préfet de police qui prenait cette décision. Mais cela devrait changer. Le 31 mai 2011, les députés doivent voter le projet de loi réformant l'hospitalisation d'office, qui prévoit notamment de donner davantage de pouvoirs aux directeurs d'hôpitaux.

En savoir plus :

Sur Allodocteurs.fr

Ailleurs sur le web