Don d'organes : qui peut donner ?

Un séropositif peut-il faire un don d'organes ?J'ai une sclérose en plaques et je voudrais savoir si, malgré ma maladie, je peux être donneuse ?J'ai été transfusé en 1998 à la suite d'une opération. Puis-je tout de même faire un don d'organes ?

Rédigé le , mis à jour le

Don d'organes : qui peut donner ?

Les réponses avec le Pr Olivier Bastien, anesthésiste réanimateur et directeur "prélèvement greffe organes-tissus", et avec le Dr Julien Charpentier, coordinateur du prélèvement d'organes et de tissus :

"En France, pour le moment, les séropositifs ne peuvent pas faire don de leurs organes. Certains pays le font et l'autorisent car certains patients qui ont un HIV stabilisé se trouvent sur les listes d'attente de greffe et peuvent être en attente de greffe de rein. Mais en France, pour le moment, les séropositifs ne sont pas autorisés à faire don de leurs organes.

"Concernant la SEP, comme pour toutes les maladies, c'est du cas par cas. La sclérose en plaques est une contre-indication pour les tissus mais pour le foie et les reins, a priori le don d'organes est accepté.

"Concernant la transfusion, pour les tissus, il y a un risque potentiel mais pour les organes vitaux, il n'y a pas de problème. Il y a de toute façon un bilan sérologique et sanitaire qui est effectué et qui est extensif. Et sur certaines populations à risque, on pourra faire ces bilans."

"On a mis en place une collaboration avec l'Inserm pour que dans toutes les maladies rares ou les pathologies où il pourrait se poser des questions, on puisse répondre instantanément 24 heures sur 24 à des questions médicales très précises.

"Concernant le don d'organes après un cancer, tout dépend du type de cancer, de l'ancienneté... Et dans des cas litigieux, on effectuera un examen de la zone pour permettre éventuellement d'affirmer la guérison."

En savoir plus sur le don d'organes

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus