Décès de Robert Edwards, père de la fécondation in vitro

Le Britannique Robert Edwards, pionnier de la fécondation in vitro, récompensé par un prix Nobel, est mort mercredi 10 avril 2013, à l'âge de 87 ans. Il aura consacré sa vie à l'étude de cette technique de reproduction. Longtemps qualifié de "fou", il a permis en 1978 la naissance du premier bébé éprouvette. Ses découvertes ont révolutionné la médecine pour les couples infertiles.

Rédigé le , mis à jour le

Décès de Robert Edwards, père de la fécondation in vitro - Vidéo du 11 avril 2013

Le scientifique "est mort paisiblement dans son sommeil le 10 avril 2013, après une longue maladie".

Ses travaux, avec son collègue gynécologue Patrick Steptoe décédé en 1988, avaient permis de donner naissance le 25 juillet 1978 à Louise Joy Brown. Depuis la naissance du premier bébé-éprouvette, plus de quatre millions d'enfants ont été conçus grâce à cette technique, a rappelé l'université, soulignant l'"immense impact" du travail du scientifique dans le monde.

Etabli près de Manchester après avoir travaillé à Cambridge, Robert Edwards a commencé ses recherches en biologie de la fécondation dès les années 50. Il avait reçu le prix Nobel de médecine en 2010.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus