Dans quels cas les exercices d'assouplissement sont-ils déconseillés ?

Est-ce que dans certains cas les exercices d'assouplissement sont déconseillés ? Ne peut-on pas aussi se blesser ?

Rédigé le , mis à jour le

Dans quels cas les exercices d'assouplissement sont-ils déconseillés ?

Les réponses avec Jérôme Auger, kinésithérapeute :

"Dans certains cas, les exercices d'assouplissement peuvent effectivement être déconseillés. S'il y a une hypermobilité, on va augmenter encore plus la mobilité et cela peut déclencher des douleurs. Ensuite, certaines zones du muscle ont besoin d'être étirées plus que d'autres. Le fait d'étirer globalement peut engendrer des problèmes parce que les muscles sont toujours en trois dimensions et les postures que l'on utilise sont généralement des postures assez globales sans aller spécifiquement dans l'anatomie du muscle. Cela peut donc poser quelques problèmes. Et le fait de trop tirer induit parfois des lésions à l'intérieur du muscle.

"Si on tire très fort, très vite, on le sentira très vite. Mais parfois, le fait d'aller très loin dans l'étirement peut induire des phénomènes de contracture à l'intérieur du muscle qui donnent des douleurs pas forcément immédiatement, mais dans les 12 à 24 heures qui suivent."

En savoir plus sur la souplesse

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus