Ch@t : L'asthme

Ch@t du 26 janvier 2010 Toutes les réponses avec le Dr Valentine Marchac et le Pr. Jocelyne Just, pneumo-pédiatres et le Dr Gilles Garcia, pneumologue.

Rédigé le

Ch@t : L'asthme
Ch@t : L'asthme
Sommaire

Les réponses du Dr Valentine Marchac

Non, le rôle de la désensibilisation est plutôt de diminuer le risque de voir un asthme apparaître.

  • Ma fille de 4 ans prend fluticasone, matin et soir, je crois que c’est un traitement de fond, qu’est-ce que c’est, est-ce un corticoïde ?

Oui, le fluticasone est une association de deux molécules, une qui est un corticoïde, l'autre qui est un bronchodilatateur de longue durée d'action, dont l'efficacité comme bronchodilatateur n'est pas très rapide (20 minutes) et ne sert donc pas lors d'une crise d'asthme pour la stopper il faut continuer à utiliser du salbutamol lors d'une crise, l'intérêt d'avoir ajouté ce bronchodilatateur est qu'il a une interaction avec le corticoïde au niveau de la cellule : il lui permet de mieux rentrer : le corticoïde dans cette association est beaucoup plus efficace que seul.

  • Mon fils de bientôt 4 ans (au mois de mars) est victime de toux chronique depuis qu’il est tout petit. Je l’ai emmené voir un allergologue il y a 1 an environ qui n’a détecté aucune allergie. Pourrait-il s’agir d'asthme ?

Oui, ou au moins d'une hyperréactivité bronchique. L'étape suivante est de faire un radio de thorax (pour éliminer autre chose) si elle n'a pas déjà été faite et de faire des explorations respiratoires fonctionnelles (en milieu hospitalier ou chez un pneumologue équipé pour faire ces tests chez les enfants).

  • Mon fils de 4 ans développe une bronchite après chaque crise d'asthme, pourquoi ?

L'évolution naturelle d'une crise d'asthme est au début une toux sèche, puis la toux grasse apparait par hypersécrétion des bronches, cette hypersécrétion est due au fait que lorsqu'on a une inflammation bronchique mal contrôlée il y a plus de cellules qui sécrètent du mucus, ce mucus n'est pas toujours surinfecté et il n'y a pas toujours besoin d'antibiotiques. Un bon contrôle de l'asthme permet d'éviter les crises (ce qui ne semble pas être le cas).

Oui, plus la bronchiolite arrive tôt (avant 6 mois) et plus elle est sévère (hospitalisation), plus le risque d'avoir un asthme persistant est important.

  • Je suis asthmatique depuis mes 8 ans et j’ai une petite fille de 2 ans et demi risque t-elle d’être asthmatique elle aussi ?

Oui, le risque d'être asthmatique augmente avec la présence d'un asthme chez les parents, 80% de risque si les 2 parents sont asthmatiques, mais pas de panique ! Les traitements ont fait d'énormes progrès et permettent de vivre normalement, sans cris, dans la très grande majorité des cas.

  • Mon fils de 3 ans fait de l'asthme depuis 2 ans, le rendez-vous chez l’allergologue n’a rien révélé, fait-il de l’asthme du nourrisson ou bien le gardera t-il ?

Le terme d'asthme du nourrisson est réservé aux enfants de 0 à 2 ans, votre enfant a donc un asthme... de l'enfant, le fait qu'il n'est pas allergique diminue son risque d'avoir un asthme à l'âge adulte par rapport à un enfant allergique, mais il y a d'autres critères de risque de persistance d'un asthme (terrain familial, degré de sévérité de l'asthme...).

  • Mon fils de 32 mois vient de faire une nouvelle bronchiolite. Mon pédiatre me dit qu'il faut que ce soit la dernière. Est-ce les prémices d’un asthme ?

On parle d'asthme du nourrisson à partir du 3ème épisode sifflant.

Oui, très probablement, un bilan peut aider à y voir plus clair, radio de thorax, explorations fonctionnelles respiratoires possibles parfois un peu avant 4 ans, et si impossible, un traitement à l'essai.

  • Mon mari souffre d'asthme (modéré) depuis 25 ans (il a 33 ans) et ma fille de 8 mois présente de l’eczéma ou une peau atopique. Pensez vous que cela signifie qu'elle aura de l'asthme ?

La probabilité est assez élevée.

  • Mon beau-fils est asthmatique et se plaint régulièrement de maux de ventre. Est-ce un effet secondaire de l'asthme et de ses traitements ?

Non, sauf s'il tousse beaucoup, ce qui peut donner mal au ventre.

  • On a découvert un asthme à mon fils à l’âge de 13 ans lors d’une consultation d’allergologie sans qu’il n’ait jamais eu de symptômes, il a été mis sous fluticasone, mais aujourd’hui il est interne et ne prend plus son traitement biquotidien régulièrement, existe-t-il des traitements moins contraignants ?

Non, la question est de savoir s'il a vraiment besoin de prendre un traitement de fond s'il va bien, il faut pour répondre à cela faire des fonctions respiratoires et réévaluer la question, il faut aussi qu'il sache parfaitement gérer une crise (doses de bronchodilatateur, corticoïde par la bouche, c'est à votre pneumologue de vous donner un plan à suivre en cas de crise).

  • Mon fils de 3 ans présente parfois un essoufflement anormal à la course et une toux très fréquente et persistante avec des épisodes de bronchiolite. Son père était asthmatique depuis bébé. Que faire s'il déclenche une crise à part essayer de le calmer en attendant le Samu ?

Idem, le salbutamol doit être une des premières choses à faire, c'est à votre pédiatre ou à votre pneumologue de bien tout vous expliquer avec les doses à faire avant de paniquer.

  • Ma fille de 4 ans tousse toujours, tout au long de l’année, parfois avec un rhume mais pas toujours. Elle a eu récemment un traitement sur 30 jours de salbutamol et loratadine mais mon médecin me dit qu’il ne peut pas faire de diagnostic avant ses 5 ans est-ce vrai ?

Non , le diagnostic certain si l'enfant n'a pas sifflé régulièrement mais surtout toussé se fait par les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) qui sont réalisables à partir de 3 ans et 8 mois en général, à condition de les faire faire par des médecins qui ont l'habitude des enfants.

  • Maman kiné d’une petite fille de 7 ans qui a souvent fait des laryngites pour finir par de l'asthme depuis 4 ans, je constate lors d’une crise nocturne, la double bouffée de salbutamol par la petite chambre, ne l’aide pas du tout et que seul le bétaméthasone améliore son état mais mon pneumo est contre ?

La gestion de la crise comprend beaucoup plus de 2 bouffées de salbutamol avant d'en arriver au bétaméthasone qui doit être réservé aux crises qui ne cèdent pas, revoyez avec lui le nombre de bouffées à lui donner si crise.

  • Mon pédiatre suppose une origine allergique à l'asthme de ma fille de 4 ans, mais trouve inutile de faire des tests chez un allergologue ? Est-elle trop jeune, la désensibilisation se fait à partir de quel âge ?

La désensibilisation peut être débutée habituellement à partir de 5 ans, l'intérêt de faire des tests avant est de modifier son environnement si elle est allergique (aux acariens, aux poils d'animaux...) pour améliorer son asthme.

  • Ayant de l'asthme depuis mes 8 ans je me demande si ma fille de 2 ans et demi de ce fait à des risques plus élevés d’être asthmatique également ?

Oui.

  • Je fais de l'asthme depuis l’âge de 2 mois environ combien de chance j’ai de le transmettre à mon fils âgé de 1 mois bientôt ?

Cela dépend de votre terrain allergique et du terrain du papa, si tous deux êtes asthmatiques les statistiques sont plutôt de 80%.

  • Mon enfant de 3 ans présente une toux exclusivement nocturne à raison d’une fois par semaine qui se calme instantanément avec salbutamol. Devons-nous consulter un pneumologue pour faire de plus amples examens ?

Vous devez consulter un médecin capable de vous donner la conduite à tenir si la toux ne passe pas avec 2 bouffées de salbutamol. Les examens indispensables sont restreints : radio de thorax et bilan allergique, les EFR ne sont pas possibles avant l'âge de 3 ans et 8 mois environ.

  • Ma fille de 3 ans tousse et s’essouffle à chaque fois qu’elle court dois-je consulter ? S’agit-il d'asthme ?

Oui, il s'agit peut être d'un asthme, mais ce n'est pas le seul diagnostic possible.

  • Mon fils de 7 mois a été hospitalisé du 1 au 8 décembre 09 pour une bronchiolite pneumopathique. Depuis il a du salbutamol (flixotine). Nous avons RDV chez le pneumologue pour savoir s’il est allergique à quelque chose. Deviendra t-il un sujet asmathique ?

C’est une bonne idée de consulter, le salbutamol tous les jours ne se donne pas quand l'enfant va bien, seul le traitement de fond se donne tous les jours, et peut être à un dosage supérieur dans votre cas, apportez lui la radio faite lors de l'hospitalisation pour qu'il juge s'il faut la contrôler, ce n'est pas l'allergie qui a déclenché tout ça, ce ne sera qu'un indicateur de l'évolution vers un asthme.

  • Ma fille de 3 ans 1/2 a depuis 1 an 1/2 environ une toux très peu de temps après des efforts relativement peu soutenus. J’ai de suite pensé qu’il s’agissait d'un asthme d’effort. Elle ne tousse la nuit que très rarement (rhume) et n’a jamais sifflé. Que faut il envisager ?

Des EFR par un médecin qui sait les faire chez les petits, en attendant ses 4 ans, et une radio de poumon.

  • Mon fils a fait petit (de 4 mois à 2ans) des tas de bronchiolites et plus grand des bronchites asthmatiformes. Il a 4 ans 1/2. Voilà 2 hivers qu’il est sous traitement de fond de bélone (1 bouffée les soirs de septembre à mars/avril). Le pédiatre parle d'hyperréactivité bronchique. Est-ce de l'asthme ?

La différence est mince, pour parler d'hyperréactivité bronchique, il faut que les explorations fonctionnnelles respiratoires EFR soient normales et qu'il tousse rarement, si les EFR sont anormales alors on parle d'asthme et un traitement de fond est nécessaire.

  • Quel pourcentage d’humidité doit-on avoir dans la chambre d’un bébé asthmatique ? Je croyais qu’il fallait que l’air de la pièce soit humide mais je lis dans les réponses que les environnements humides sont néfastes.

50% d'humidité, et 19° à 20°C et pas de tabac dans la maison.

  • A partir de quel âge peut on dire si un enfant est asthmatique ? Mon fils de 4 ans tousse en permanence, il a fait des tests avec un allergologue qui n’a décelé aucune allergie. Il est en ce moment sous salbutamol (flixotide) mais cela n’arrange rien à sa toux.

EFR à partir de 4 ans, l'asthme n'est pas toujours allergique.

  • Mon fils a depuis quelques années une sinusite chronique (le médecin disait que c’était les végétations que ça passerait tout seul), maintenant il a plusieurs allergies, et fait 2 crises d'asthme. L’ORL préconise une opération des sinus et des végétations, est-ce que cela ralentirait l’évolution ?

Il faut traiter les causes de surinfections ORL pour éviter les crises d'asthme et diminuer l'inflammation bronchique.

  • Mon fils de 3 ans et demi présente une toux exclusivement nocturne à raison d’une fois par semaine qui cesse très rapidement sous salbutamol. Les tests d’allergologie ont été contradictoires. Doit-on consulter un pneumologue pour faire un bilan plus complet ?

Le bilan allergologique est fait par l'allergologue, mais l'allergie n'explique pas tout l'asthme, vous pouvez demander l'avis d'un pneumologue pour qu'il vous explique le côté "asthme" de ses symptômes.

  • J’ai 2 enfants asthmatiques légers (aux acariens) le plus grand (13 ans) doit prendre budésonide, desloratadine et mométasone, l’allergologue parle d’une désensibilisation per os est-ce nécessaire et aussi efficace que par voie injectable ?

Oui, à condition qu'il prenne bien son traitement, parfois la voie injectable est préférée pour cette raison (rendez vous fixes chez le médecin et rien à faire à la maison)

  • Mon fils de 2 ans et demi a un asthme traité par un traitement de fond depuis environ 4 mois et un traitement de crise. Il fait parfois une crise tous les 15 jours. Quels signes doivent nous pousser à consulter lors d’une crise qui met du temps à répondre au traitement ?

Le but du traitement de fond est qu'il n'y ait plus de symptômes ou presque, le traitement de fond est rapidement efficace sur les symptômes (15 jours), il faut donc reconsulter rapidement pour vérifier que le diagnostic est le bon, que la crise est bien gérée (suffisamment précocement) et sinon adapter le traitement de fond.

  • Les traitements administrés avec un nébuliseur sont-ils plus efficaces ?

Oui, mais ils sont réservés aux enfants qui continuent à faire des crises sous traitements par sprays, la contrainte des nébulisations est importantes (10 minutes de masque sur le visage au moins 1 fois par jour, souvent 2).

  • Ma petite fille âgée de 3 ans fait souvent des bronchites, ce qui m’inquiète c’est une toux persistante qui se termine en chant de coq, on n’a jamais parlé d'asthme, mais je me pose la question, peut on l’emmener voir un pneumologue de notre plein gré, ou seule la pédiatre doit lui prescrire ?

Vous pouvez jusqu'à 16 ans consulter un spécialiste directement, mais la toux en chant du coq est plutôt un problème ORL (laryngite), surtout si elle n'a jamais sifflé, je vous conseille d'en reparler à votre pédiatre.

  • Ma fille de 4 ans a déjà un asthme sévère. A partir de quel âge peut-elle commencer les cures ?

Cela dépend de la sévérité de son asthme, de la fréquence des hospitalisations, et de son caractère allergique. Il faut savoir que les cures prescrites par les pneumopédiatres sont dans des centres qui hébergent les enfants seuls (sauf exception), la séparation doit en valoir vraiment la peine médicalement !

  • Ma fille de 3 ans fait une crise d'asthme par an (en décembre), elle est allergique est-ce banal ?

Cela dépend à quoi elle est allergique, si elle est allergique au chat et qu'elle fait une crise par an lors du contact avec un chat, cela s'explique, et le médecin qui la suit doit bien vous expliquer quoi faire lors de la crise. sinon, il faut voir si elle n'a vraiment que cette crise annuelle ou si finalement elle tousse assez souvent, la nuit ou à l'effort, auquel cas la prise en charge est différente ... donc oui je vous conseille de faire le point.

  • Mon fils a 3 ans, allergique et asthmatique, sous salbutamol (flixo) + desloratadine pendant 4 mois, doit-il éviter certaines régions au printemps, et est-ce grave ?

Cela dépend de ce à quoi il est allergique, non ce n'est pas grave.

  • Mon enfant de 2 ans suit un traitement budésonide tous les soirs et en cas de crise + salbutamol dans un nébulisateur. Est-ce normal ? Le traitement est fait correctement et les crises sont toujours là !

Le but du traitement de fond est qu'il n'ait plus de crise, il faut donc réévaluer son traitement de fond avec votre médecin.

  • Ma fille est asthmatique depuis ses 10 mois et a été hospitalisée 8 fois jusqu’à aujourd’hui ! C’est souvent dans la période d’hiver que surviennent ses plus fortes crises et très souvent après un rhume est-ce un asthme d’origine virale ?

Désolée chère madame, faire autant de crises nécessite de revoir avec vous son traitement de fond, les crises sont déclenchées par les virus, l'asthme est une fragilité des bronches, il n'est pas ce que l'on peut appeler d'origine virale, tout cela est un peu compliqué, reparlez en avec votre médecin.

  • Suite à 3 bronchiolites, le pédiatre a découvert que mon fils de 6 mois souffrait d'asthme. Il a un traitement par aérosols ? Comment puis-je savoir à quoi il est allergique ? Quelles dispositions prendre dans la vie de tous les jours (humidificateurs, pas de peluches ?...)

Des tests allergiques peuvent être faits mais ce ne sont pas ses allergies (s'il en a )qui sont responsables de ses crises, faites des tests allergiques avant de changer le sol de toute la maison et de jeter toutes les peluches.

  • Je viens de voir que l'asthme se voyait sur une radio. Mon garçon a refait une radio de contrôle, ils n'ont rien détecté, est-ce bon signe ?

Non l'asthme ne se voit pas sur une radio, vous avez raison de poser la question ! La radio permet d'éliminer des autres diagnostics qui peuvent faire croire à un asthme (qui entrainent des sifflements, un essoufflement) mais qui ne se soignent pas du tout de la même façon. Lors d'un asthme, il est habituel de voir un syndrome bronchique sur la radio. Il est écrit dans tous les livres de médecin que tout asthmatique doit avoir eu dans sa vie une radio de thorax, justement pour ne pas traiter un patient pendant des années. Avec le mauvais traitement.

  • Est-ce que le traitement de l'asthme et des spasmes pharyngés est le même pour un enfant de 5 ans ?

Non, la dyskinésie des cordes vocales (je pense que c'est de cela que vous parlez) se traite par rééducation, elle peut néanmoins être associée à un véritable asthme.

  • Pouvez-vous me donner le nom d'un médecin compétent dans la région Sud-Est ?

Il existe des pneumopédiatres dans tous les CHU des grandes villes, vous pouvez vous adresser au plus proche de chez vous, le sud-est est assez vague pour un parisien ...

  • Ma fille de 13 ans prend un médicament à base de terbutaline si elle sent une crise et parfois elle en prend souvent parce-que le soulagement est de courte durée. Combien de fois peut elle en prendre dans une journée ?

Les doses sont très codifiées et le risque de faire une crise à l'adolescence est important (car les ados ne prennent souvent plus les traitements de fond), il faut impérativement que vous ayez une conduite claire à tenir en cas de crise, et c'est à votre pneumologue de vous la donner, tout asthmatique doit savoir exactement quoi faire en cas de crise, en discuter est un des grands intérêts d'une consultation de spécialiste.

  • Mon fils de 7 ans se plaint depuis quelques jours d'avoir du mal à respirer. Pourtant pas de sifflement, pas de toux et il joue sans problèmes. Pourrait-il avoir de l'asthme ?

C'est peu probable s'il n'a eu aucun antécédent respiratoire, je vous conseille de consulter sans tarder.

  • Fluticasone ou salbutamol (flixotide) pour traitement de fond enfant de 3 ans ? Quelles différences ?

Fluticasone est autorisé à partir de 4 ans, il n'est prescrit à l'âge de 3 ans que pour un asthme non contrôlé par flixotide, le salbutamol (flixotide) est 2 fois plus efficace, sans augmentation de la dose de corticoïde.

  • Le centre de l'asthme à Tarbes est il bien ou vaut-il mieux aller à Toulouse, plus grande ville ? Je n’ai pas été convaincu par celui qui nous a reçu à Tarbes.

Je connais bien les pneumopédiatres de Toulouse et les apprécie beaucoup, je ne connais pas ceux de Tarbes.

  • Mon fils est allergique et a de l'asthme, il faut consulter l'allergologue ou le pneumologue ?

Les pneumologues d'adultes ne sont pas allergologues, ne font pas les tests d'allergies... il existe des pneumo-pédiatres qui font les deux.

Les réponses du Dr Gilles Garcia

  • Le fait de faire régulièrement des bronchites asthmatiformes signifie-t-il qu’on est asthmatique ?

Ce ne sont pas des bronchites parce qu'il n'y a pas d'infection. On tousse et on crache gras mais c'est uniquement de l'inflammation et en pratique ce n'est que de l'asthme et pas autre chose. Donc bronchite asthmatiforme = asthme bronchitiforme = asthme.

  • Mon mari a eu de l’asthme dans l’enfance dû à une allergie aux acariens. Celui-ci est réapparu depuis peu et je suis enceinte de 7 mois. Mon bébé a-t-il plus de chance d’être asthmatique ?

Oui il a plus de chance d'être asthmatique puisqu'un de ses parents est asthmatique mais ce n'est pas sur qu'il le devienne.

  • Mon fils de 7 ans est asthmatique à cause de son allergie aux acariens, il est en désensibilisation depuis 1 an et a un traitement de fond, son asthme peut-il être bien amélioré après la désensibilisation.

Il faut poser la question au pédiatre qui a plus l'habitude de la désensibilisation que moi.

Oui bien sur la toux isolée est un symptôme d'asthme surtout nocturne.

  • Les réveils nocturnes dont on a parlé dans l’émission se manifestent-ils par une toux très brutale et sèche ? Sujette à l’asthme au printemps pendant le rhume des foins, je me réveille parfois à cause d’une toux brutale même en hiver. Est-ce une manifestation de mon asthme qui se développe ?

C'est difficile de répondre définitivement avec si peu d'éléments, mais c'est possible oui.

  • J’ai 18 ans et ma dernière crise d’asthme remonte à 2003. J’ai un traitement de fond depuis que je suis petit, dois-je continuer celui-ci sachant que je n'ai plus de symptômes depuis plus de 7 ans ?

Il faut revoir tout ça avec votre médecin, je ne peux pas intervenir dans votre prise en charge alors que je ne vous connais pas.

  • Des crises de boulimie peuvent-elles aggraver l’état d'une personne asthmatique ?

L'obésité et le surpoids font que l'asthme est parfois plus difficile à prendre en charge mais pas la boulimie.

  • Mon père de 48 ans a de grosses crises de toux depuis un an, elles surviennent surtout la nuit, et il est obligé de se lever car il sent qu’il étouffe. Il a fumé 4 ans quand il était plus jeune. Est-ce possible que ceci soit de l’asthme ?

Oui c'est possible mais cela peut également être un reflux gastro-œsophagien. Il faut en parler avec votre médecin.

  • J’ai les amygdales cryptiques et ai régulièrement des angines, je souhaiterais donc me faire enlever les amygdales, mais j'ai des allergies. Le fait de me faire enlever les amygdales augmentera-t-il grandement le risque de faire de l’asthme ?

Non pas d'augmentation du risque.

  • L’asthme non allergique chez l'adulte peut-il connaître une rémission ?

Oui l'asthme et son intensité varient tout au long de la vie et pendant certaines périodes il peut devenir beaucoup moins gênant.

  • J'ai 35 ans, je suis asthmatique depuis l’âge de 6 mois, je respire très fort surtout la nuit que peut-on faire ?

Il faut voir votre médecin, je ne peux vous aider avec aussi peu d'éléments.

  • Quelle est la dose maximale de Beta2 mimétique journalière que l'on peut prendre ?

Aucune limite on peut prendre 300 bouffées de beta2 on va être tachycarde et un peu tremblotant mais si l'asthme nécessite 300 bouffées par jour il faut penser à passer à un autre traitement (corticoïdes inhalés).

  • Je suis asthmatique et allergique (acariens poils de chat..). Je suis enceinte, je voudrais savoir s'il y a des choses à éviter pendant la grossesse (nourriture...) pour éviter que mon enfant soit atteint d'asthme ou d'allergies ?

Non on ne sait pas répondre à cette question par contre il est très important que vous preniez votre traitement de l'asthme.

  • J'ai 2 enfants asthmatiques aux acariens (7 et 13 ans) depuis 10 ans environ. Je développe moi-même des symptômes de toux récidivante et très productive sur des périodes de plusieurs semaines parfois 2 fois par an. Suis-je asthmatique même si je n’ai pas eu de problèmes dans l’enfance ?

Ca y ressemble très fort oui vous pouvez être asthmatique avec un asthme qui apparaît à l'age adulte.

  • Je suis allergique  (acariens pollens) et les poils d’animaux me gênent. Cependant je prends un traitement de fond (salmétérol) il m’arrive quand même de faire des crises d’asthme. Que dois je faire ?

Je ne peux pas faire une consultation avec si peu d'éléments il faut en rediscuter avec votre médecin ou votre pneumologue.

Non, la prise de beta2 chez un asthmatique contrôlé et donc sans symptôme c'est une à deux bouffées par an ou par semestre.

  • Quelle différence entre asthme et bronchites asthmatiformes ? Mon médecin de famille n'ayant jamais reconnu que j'étais asthmatique comme mon père et mon grand-père, préférait me diagnostiquer la seconde.

Bronchite asthmatiforme = asthme bronchitiforme = asthme comme vous le dites très bien, ne pas parler d'asthme arrange tout le monde.

  • Une désensibilisation est-elle possible pour tous les types d’allergènes, ou seulement pour les pollens ? Une collègue me dit que son asthme découle de son allergie au gluten. Qu'en pensez-vous ?

Chez l'adulte ne marche pas très bien et est efficace surtout sur la rhinite plus que sur l'asthme en général. On ne désensibilise qu'à un ou deux allergènes pour le gluten, je suis un peu étonné il ne s'agit pas d'une allergie au gluten mais d'une intolérance (différence dans la mécanisme immunologique ) mais bon si votre ami le dit !

  • J'utilise mon salbutamol avant toutes mes séances donc un traitement adapté devrait-il passer par un traitement de fond ? Séances ? Sport ?

Je ne peux pas vous répondre avec si peu d'éléments, il faut en rediscuter avec votre médecin.

  • Si la mesure du souffle est bonne. Peut-on faire quand même des crises d'asthme ?

Oui.

  • J'ai fait ma 1ère crise d’asthme suite à un choc émotionnel, depuis je tousse par quinte, avec essoufflement à l’effort ce qui m’oblige a prendre du salbutamol, mais je n’entends jamais de sifflement. Peut-on être asthmatique sans sifflement ?

Oui.

Je ne peux pas faire une consultation par internet il faut consulter votre pneumologue mais il y a surement des choses à faire n'hésitez pas à consulter à l'hôpital proche de chez vous, où ils ont l'habitude des asthmes difficiles.

  • Mon fils de 18 ans a un thorax en creux (signe apparent des asthmatiques  m'a t-on dit) mais cela le gêne beaucoup par rapport au regard des autres (il ne va plus à la piscine à cause de ça), est-ce que cela s'attenue avec l’âge ?

Non c'est un pectum excavatum rien à voir avec l'asthme.

  • 45 ans, sous omalizumab tous les 15 jours depuis 1 an et sous béclométasone matin et soir, je me suis sentie mieux. Mais bien que mon examen spyrométrique soit très satisfaisant, je suis essoufflée rapidement. Pensez-vous que ce soit à cause du froid ? Combien de temps devrais-je prendre omalizumab ?

La durée de traitement par omalizumab n'est pas connue à l'heure actuelle au moins deux à 5 ans. 

  • Le pneumologue le suis très regulièrement.

Alors c'est un asthme, mais c'est difficile je ne peux pas intervenir à la place de votre pneumologue, désolé.

  • Quand je dis à mon pneumologue que je suis fatiguée il me dit que ce n’est pas de l’asthme, quand je dis que je suis essoufflée il me dit que ce n’est pas de l’asthme quand je lui dis que je tousse et que j’ai un goût de sang dans la bouche il me dit bref ... il ne m’écoute plus.

Changement de pneumo ... si le courant ne passe plus ...

  • Je souffre plus de 5 ans d'une bronchite chronique + asthme + asthme allergique. Après une dyspnée très sévère. Depuis j’ai pris rdv pour la 1ère fois avec un pneumologue. Il m’a annoncé qu'en plus d’une BPCO, j’ai un emphysème. Pourquoi on ne m’a pas envoyé chez un pneumo malgré 10 radios en 2 ans ?

Je ne peux vous répondre il faut le demander aux médecins qui vous suivent.

  • J’ai 3 enfants 2 diagnostiqués asthmatiques aux acariens et traités le 3 ème fait juste des toux sévères de type laryngite selon son pédiatre les premiers examens faits il y a 2 ans n’ont pas montré d’asthme  est-ce que ce sont 2 pathologies tout à fait différentes ?

Faut voir avec le pédiatre.

  • Un ancien asthmatique (asthme étant ado), doit-il toujours être sous surveillance à 33 ans même s’il n'a plus de symptômes ?

Non.

  • Asthmatique et en ménopause, j’ai arrêté les laitages depuis plusieurs mois et mes poumons sont plus légers, l’air rentre mieux. Connaissez vous la raison ? Les professeurs à Paris et à Reims l’avaient déjà dit à ma mère quand j’étais bébé. Pourquoi les médecins n’en parlent pas ?

Je ne sais pas répondre à cette question les médecins n'en parlent pas rce que ça n'a jamais été démontré.

  • J'ai eu traitement de fond avant ma dernière grossesse, arrêté trop vite d’où complications. Je découvre que c’est bien un asthme, ce pneumo parle de sensibilité bronchique alors qu’un autre parle d’asthme : et ce tabou à ce point encore dans notre société ?

Probablement oui je ne le comprends pas non plus mais bon puisque vous êtes asthmatique prenez bien le traitement prescrit et vus n'aurez plus de "sensibilité bronchique". 

  • Je suis très allergique, mes bilans sanguins sont toujours catastrophiques est-ce normal d’être fatiguée tout le temps ?

Je ne peux pas vous répondre je ne peux pas faire une consultation par internet.

  • Les asthmatiques ont la peau marquée ? Pourquoi, est-ce un signe de souffrance du corps ?

Non les corticoïdes inhalés augmentent la facilité à faire des bleus et à la longue ça marque la peau.

  • J'ai remarqué qu'en mettant un masque ou un foulard fin sur le nez et la bouche, ma crise s'atténue, pourquoi ?

Je ne sais pas peut être parce que vous respirez comme ça de l'air réchauffé et vos bronches deviennent moins réactives.

  • Que faut il faire quand un enfant asthmatique commence à siffler ?

Salbutamol et s'il siffle trop souvent revoir votre médecin.

  • Je prends béclométasone est-ce que c’'est efficace et est-ce que cela va dilater encore mes bronches puisque c’est un bronchodiliateur ?

Ne vous inquiétez pas le médicament ne va pas abimer vos bronches

  • Je suis allergique aux acariens, aux poils de chien, de chat et aux plumes. Je suis asthmatique léger depuis 15 ans. Mon ami n'est allergique à rien. Quels sont les risques pour un futur enfant d'avoir de l'asthme ?

Un parent asthmatique augmente le risque d'allergie et d'asthme chez les enfants mais bon ce n'est pas une raison suffisante pour ne pas en avoir.

  • Quels sont les examens à faire chez l'adulte pour le diagnostic de l'asthme ? Gardent-ils leur valeur même si on est pas en période de symptômes quand on les réalise ?

Surtout des examens de souffle mais le diagnostic se fait surtout sur les symptômes, ces examens peuvent être normaux et c'est pas plus mal même en période de symptômes donc diagnostic clinique et examen de souffle.

  • Des études américaines sur l'enfant de moins de 7 ans montrent que la présence d'animaux réduit le nombre d'allergies et d'asthme, des études européennes existent-elles sur le sujet ?

Oui, mais c'est moins de trois ans et d'autres études démontrent l'inverse question très difficile et très débattue si vous avez un enfant déjà allergique aux acariens ne prenez pas un chat ce n'est pas prudent.

  • Il siffle beaucoup surtout le soir et se met à tousser vers 4 h du matin. De plus, il fait de la kiné respiratoire depuis sa sortie d'hôpital où il produit beaucoup de glaire. Cela n'est pas dû à l'asthme ? Cela cacherait-il autre chose de moins grave ?

D'accord ce n'est pas de l'asthme, mais c'est quoi alors ? Ca y ressemble pas mal en tout cas mais j'ai trop peu d'éléments pour répondre plus précisément.

  • Vous dites que l'asthme de l'adulte peut devenir très léger. Mais peut on espérer arrêter les corticoïdes, même sans allergies ?

Oui on ne peut pas prévoir l'évolution de l'asthme mais plus l'asthme est sévère plus c'est compliqué de se débarrasser des médicaments.

  • Avons nous assez de recul sur tous ses traitements de fond ? J’en ai bien pris une vingtaine de différents depuis 30 ans et toujours ces enrouements... Je n’en prends plus du tout et ma fille non plus. Je n’ai plus ces petites quintes. Merci au salbutamol que je peux prendre avant de faire du sport.

Oui ce sont des traitements parfaitement bien tolérés les enrouements sont un peu désagréables mais jamais bien graves.

  • Est-ce que l'asthme peut se destabiliser quand on est affaibli par une maladie ou une chirurgie ?

Difficile de dire oui ou non ça peut arriver.

  • Je traîne une toux chronique depuis 2 mois qui s’est déclenchée avec les symptômes de la grippe mais à persisté après la disparition des autres symptômes étant également enceinte de 5 mois aujourd’hui on m’a prescrit au début du paracétamol plus un anti-toussif plus tixocortol ensuite codéine et rhinofluril.

Ce n'est pas forcément de l'asthme ça peut une hyperréactivité bronchique transitoire qui fait suite à la grippe mais il faut vraiment vérifier que ce n'est pas de l'asthme pour que vous puissiez avoir une grossesse plus confortable.

  • Le père de mon fils est asthmatique. Il est aussi extrêmement maigre, bien qu'en bonne santé par ailleurs. Peut-il y avoir un lien ?

Non aucun lien entre maigreur et asthme.

  • Un emphysème est-il une complication fréquente ? Dû à quoi ? Est-ce réversible ?

Pas de l'asthme, mais du tabac.

  • Mon asthme s'est modifié. Je n'ai plus de crise sifflante comme avant mais une insuffisance quasi permanente à respirer. Je ne l’explique pas. Faut-il mieux me faire suivre ou changer de traitement ? J’ai l'impression d’être dépendante des médicaments tous les jours.

Oui prenez contact avec votre pneumologue pour revoir votre traitement.

  • Pouvez-vous m’indiquer des pneumo-pédiatre en Gironde ?

Je ne les connais pas il faut passer par votre pédiatre.

  • J’ai 20 ans, une mauvaise endurance (je ne sais pas courir plus de 2 Km d’un coup parce qu’après je n’ai plus de souffle et ai la respiration qui siffle, je suis aussi vite essoufflé lorsque je monte les escaliers), j’ai également mal lorsque je respire à fond, lorsqu’il fait froid. Dois-je consulter ?

Oui cela peut correspondre à de l'asthme  mais c'est pas sûr.

  • J'habite depuis 10 ans au Pays Basque et la région est trop humide cela ne me convient pas. Je crois qu'un asthmatique pourra se porter mieux si il vit en dans une région sèche. Existe-t-il une carte des régions où un asthmatique peut vivre mieux ?

Non, mais il faut éviter l'atlantique le sud-est est plus adapté même au bord de la mer.

  • Le chlore d'une piscine couverte peut-il provoquer des crises d'asthme ?

Oui ça peut être gênant.

  • Vous avez parlé d'asthme d'origine cardiaque. Comment cela se manifeste ?

De la même façon que l'asthme mais chez le sujet de plus de 65 ou de 70 ans qui a un une hypertension ancienne le plus souvent.

  • Est-ce qu'on voit que quelqu'un est asthmatique, grâce à une radio des poumons ?

Oui on peut le suspecter.

  • J'ai 26 ans et j'ai de l'asthme, depuis que j’ai 3 ans. Mon asthme a toujours été traité depuis que j’ai 10 ou 12 ans avec un traitement de fond type formotérol et budésonide puis 200. J’ai une forte aggravation de mon asthme depuis 2 ans. Deux crises où j’ai cru y passer !

C’est que le budésonide 200 n'est pas suffisant il faut revoir votre pneumologue.

  • Mon père de 48 ans a de grosses crises de toux depuis un an, elles surviennent surtout la nuit et il est obligé de se lever car il sent qu’il étouffe. Ma mère entend que ça siffle mais sa radio des poumons de juillet n’a rien montré. Est-ce possible que ceci soit de l’asthme ?

Oui c'est possible il faut consulter.

  • Que pensez vous des nouveaux diesels, j’ai l’impression que les micro particules rentrent plus profondément dans les poumons ?

Oui mais est ce que l'impact est différent et plus agressif difficile de répondre avec certitude

  • Juste un petit coup de g-----, j’en ai un peu ras le bol de me bagarrer avec la médecine scolaire qui veut 1000 et une garanties pour accueillir ma fille sans risque ... L’asthme, me parait être une maladie suffisamment courante et pourtant bonjour la frilosité !

Oui je suis d'accord avec vous mais ils sont également exposés à de lourdes responsabilités (enfants) qu'ils ne peuvent assumer seuls.

  • Peut-il y avoir des effets secondaires néfastes au traitement de fond pris pendant 15 ans ? (Le coeur battant plus vite 24 h sur 24 h ?)

Difficile de répondre précisément à cette question peut être mais pas pour le coeur plutôt les os.

  • A partir de combien de crises annuelles sort-on de l'asthme modéré ?

Ca dépend de ce qu'on entend par crise, un asthme est contrôlé quand il y a un à deux symptômes très légers par semaine c'est ça l'objectif.

  • Je voudrais juste dire que c'est parfois compliqué de voir des spécialistes à l’hôpital beaucoup de délais, peu d’accessibilité et du coup obligation d’aller dans des consultations privées très chères...

Une fois que votre pneumo vous connait bien il s'arrange toujours pour vous prendre même à l'hôpital.

  • Traitement de fond et tabac sont ils dangereux ?

Traitement de fond non tabac oui.

  • Mon rêve secret est d’aller faire un trekking en plein désert. Mais pensez-vous que les grains de sable, en cas de tempête ou autre, me seraient néfastes ?

Si vous êtes bien contrôlé le risque est faible il faut le discuter avec votre médecin.

  • J’ai allaité ma fille pendant 6 mois et le jour où j’ai arrêté elle a commencé de l’éczéma puis de l’asthme !

Il fallait bien arrêter l'allaitement un jour manifestement l'allaitement était protecteur mais bien sur ce n'est pas toujours comme ça.

  • J’ai encore fait un EFR (exploration fonctionnelle respiratoire) il y a moins de 2 ans, et mon pneumologue m’a donné du fluticasone que j’avais déjà testé 8/10 ans avant sans changements probants sur mon asthme.

Je ne peux pas vous donner un conseil avec si peu d'éléments.

  • L’asthme est il héréditaire ?

Oui il y a une composante génétique indiscutable mais elle n'est pas systématique pour tous les asthmatiques

  • Un asthme qui se déclenche avec le stress peut-il se soigner avec l’aide d’un psy ?

L’asthme avec le pneumologue et les problèmes psy avec le psy.

  • J’ai RDV avec le docteur Deschildre au CHR de Lille. Pouvez-vous me dire si c’est un bon pneumologue ou m’en conseiller un autre au cas où ?

Il est très connu et très bon.

  • Tout à fait d’accord mais un enfant asthmatique ne peut être étiqueté toute sa scolarité alors que les parents assurent le traitement de fond et que les démarches en cas de crises sont écrites noire sur blanc. Le pneumologue me dit de ne pas faire de différences mais d’adapter alors l’école.......

C’est jamais facile il y a un équilibre à trouver faites le PAI et donnez lui du salbutamol dans la poche comme ça officiellement tout est blindé et il n'a pas 25 personnes à aller voir pour une bouffée de salbutamol.

  • Voyant que vous parlez de radios, je reviens au diagnostic d’asthme chez mon fils alors qu’il ne fait pas de crise et ne s’essouffle pas, pas non plus d’oppression. Se pourrait-il qu'il s’agisse d’autre chose ? Il n’a jamais eu de radio. Il a toujours les bronches encombrées et siffle.

Encombrement et sifflement ça colle avec de l'asthme mais la radio n'est pas l'examen le pus intéressant pour faire le diagnostic il faut faire une radio mais également un test de souffle.

L'allaitement n'est jamais protecteur à 100 % dans les études il y a des centaines de patients donc certains sont protégés et d'autres non mais au final avec l'allaitement il semble exister une protection plus importante qu'avec une diversification alimentaire précoce.

  • Je suis allergique et asthmatique depuis l’âge de 6 mois, j’ai 35 ans ai-je des chances me débarrasser le l’un ou l’autre un jour ?

Difficile de répondre mais difficile de vous dire oui.

  • De l'asthme de O à 3 ans puis plus aucun symptôme pendant 45 ans. L’asthme peut-il revenir ?

J’espère que non à priori vous êtes tranquille, ça ne reviendra pas mais je ne peux pas prédire l'avenir.

  • Qui peut nous faire un test anti-allergène ?

Un ou une allergologue ou votre pneumologue.

Les réponses du Pr. Jocelyne Just

  • Je suis moi-même anciennement asthmatique, mon fils est âgé de 4 ans et tousse beaucoup et a fait beaucoup de bronchiolites, est-ce un asthme?

Il y a de fortes raisons de le suspecter, par le terrain familial et la récidive des problèmes toux et bronchiolite.

  • Ma fille de 2 ans a fait 2 bronchiolites bébé, puis 4 bronchites asthmatiformes traitées par salbutamol et fluticasone. Mon médecin m’a dit qu’elle avait un asthme du nourrisson. Il y a des asthmatiques insuffisants respiratoire dans ma famille. Cet asthme a-t-il une chance de partir ou pas ?

Seulement l'évolution le dira. Si l'asthme persiste après l'âge de 4 ans c'est fort probable, de plus un bilan peut aider a approcher le risque de persistance, notamment si l'asthme est sévère et/ou de nature allergique.

  • Mon fils a fait des crises répétées pendant deux mois à l’entrée en 6ème (stress important). En plus du traitement de fond, les médecins proposent-ils parfois de la relaxation et si oui, est-ce efficace ?

Dans une approche plurithérapeutique (médicaments contrôle de l'environement) cela peut aider.

  • Mon fils est asthmatique il est sous traitement de fond, les tests allergiques sont négatifs, il a 4 ans, sera-t-il toujours sous fluticasone et risque-t-il d’avoir des effets secondaires type obésité ou diabète ?

Pas de risque à des doses faibles de corticoïdes inhalées.

  • 2 enfants asthmatiques, la cause : les allergies (pollens et acariens). Ils sont en désensibilisation depuis 3 ans, les crises s’espacent enfin. Seront-ils un jour libérés totalement et définitivement de l'asthme ? Combien de temps encore de désensibilisation (on m'a parlé de 5 ans...c’est énorme!).

La désensibilisation peut avoir un effet efficace à l'arrêt sur la progression de l'asthme que si elle est de longue durée, elle s'intègre avec les médicaments, si elle est efficace c'est une très bonne chose.

  • Mon fils de 6 ans souffre d'asthme léger intermittent. Il fait son peack-flow matin et soir, est sous fluticasone 100 2 x/j, sous desloratadine et mométasone. Notre médecin nous propose d’arrêter la fluticasone du mois de mai au mois de septembre. Il fait une cure thermale tous les étés ? Qu’en pensez-vous ?

Si l'asthme est léger la fluticasone suffit, si l'asthme de votre enfant n'est pas allergique l'arrêt été est possible, pour les cures, les cures climatiques sont plus adaptées.

  • Ma fille, 5 ans a le nez qui coule blanc tout l’hiver, ce n’est pas allergique, cela finit par tomber sur les bronches et créer une toux grasse et irritante difficile à guérir. Est-ce un début d'asthme ?

Seuls des examens pourront le dire.

  • Pulsatilla 30, est-il un traitement adapté pour une enfant de 13 ans asthmatique en sachant que le traitement de fond a été arrêté ?

Le traitement de l'asthme s'évalue par des examens notamment une mesure du souffle (exploration fonctionnelle respiratoire).

  • J’ai un enfant de 13 ans allergique aux acariens, il est sous budésonide desloratadine, mométasone et terbutaline en cas de besoins la désensibilisation doit-elle être mise en place (conseil de son allergologue il y a 6 mois).

Désensibilisation sublinguale est le traitement de l'allergie (rhinite et/ou asthme intermittent associée) pas d'un asthme, plus sérieux nécessite ce type de traitement

  • Mon fils de 18 mois tousse beaucoup depuis 2 semaines. On l’a ramené chez le pédiatre qui dit qu’il a un sifflement. Il lui a prescrit des inhalations de salbutamol pour 4 jours. Il suspecte un asthme, ma mère étant asthmatique. Dois-je prendre rendez-vous en urgence avec un spécialiste ?

Non, c'est la répétition des crises de sifflements qui doit faire évoquer le diagnostic d'asthme, si les crises se répètent plus de 3 ou durent au delà de 3 semaines alors oui.

  • Est-ce que seul les allergies ORL peuvent provoquer de l'asthme et les allergies alimentaires ?

C'est très rarement l'allergie alimentaire qui provoque l'asthme mais si c'est le cas ce sont souvent des asthmes plus sévères.

  • Mon fils de 6 mois prend du budésonide en aerosol 2 fois par jour et du terbutaline 2 fois par jour. Cela veut-il dire qu’il a de l'asthme sévère ?

Si c'est un traitement au long court oui, mais chez le nourrisson un asthme sévère, peut devenir intermittent ou plus modéré dans l'avenir.

  • Mon fils a 3 ans, il a fait sa 1ère crise il y a 6 mois il est toujours sous budesonide 2 bouffées le soir, il va très bien pourrais-je arrêter le traitement ?

On arrête les traitements après 3 mois de contrôle de l'asthme et plutôt l'été chez le nourrisson mais il faut réévaluer le tout chaque hiver.

  • Pourquoi le pneumologue ne s’intéresse pas aux origines de l'asthme de mon fils : aucun test cutané passé, pas d’EFR, pas de Ph-métrie. Nous n’avons aucune idée de ce qui le rend asthmatique. Doit-on rechercher les causes de son asthme ?

Les EFR, le bilan allergologique sont indispensables pour tout asthmatique.

  • Ma fille de 3 ans tousse et s’essouffle à chaque fois qu’elle court, de plus la nuit elle tousse d’une toux sèche et je n’arrive pas à lui passer sa toux dois-je consulter ? Est-ce de l'asthme ?

Oui il peut s'agir d'un asthme d'effort.

  • Nous vivons en bord de mer dans un environnement assez humide (Landes), un environnement de vie moins humide atténuerait-il les épisodes asthmatiques chez mon enfant de 4 ans ?

Probablement, mais avant de déménager il faut évaluer la sévérité de l'asthme et la possibilité de contrôle sous traitement qui est très souvent possible.

  • Ma fille de 4 ans est allergique aux acariens et légèrement aux moisissures , elle tousse et siffle, elle est traitée par le salbutamol et la fluticasone est-ce vraiment de l'asthme et est-ce qu'il faut voir un spécialiste ?

C'est de l'asthme sans aucun doute il vous faut consulter un spécialiste.

  • Ma fille de 11 ans fait des crises d'asthme assez sévères une fois par mois. Elle prend du montelukast sodique, mais lorsque la crise est présente le salbutamol ne la soulage pas pourquoi ? Que faire ?

Revoir votre pneumologue pour contrôler l'asthme avec un traitement plus important.

  • Mon fils de 11 ans a une sinusite chronique soignée depuis 1.5 ans, le généraliste disait que c’était les végétations que ça passerait ! Maintenant il est allergique, le nez coule tout le temps et il a fait 2 crises d'asthme cet été. L’ORL préconise une opération des sinus, cela ralentira-t-il l’aggravation ?

Je pense qu'il faudrait consulter un allergologue.

  • Mon petit fils a eu de l'asthme du nourrisson diagnostiqué par un pédiatre, il a eu un traitement de fond et du salbutamol maintenant il ne prend plus rien mais tousse souvent et a du mal à respirer après un effort. Il a 5 ans aujourd’hui, que me conseillerez-vous ?

Il est probable qu'il lui reste un asthme d'effort il faudrait faire une exploration du souffle EFR.

  • J’ai une fille de 5 ans qui fait régulièrement (environ 3-4/an) des bronchites asthmatiformes selon certains médecins, bronchiolites selon d’autres. Puisque apparemment cela serait de l'asthme (ce qu’aucun médecin ne m’avait dit directement malgré mes demandes), faut-il consulter un pneumo pour un bilan ?

C’est un asthme intermittent, si entre crise tout va bien il n'est pas nécessaire de faire un bilan ni de prendre un traitement.

  • Avec deux parents asthmatiques est-il conseillé de faire faire des examens aux enfants pour savoir s’ils sont asthmatiques ?

Non, s’il n'y a pas de signes d'asthme.

  • Le médecin m’a conseillé de donner 2 bouffées de salbutamol à mon fils de 3 ans à chaque fois qu’il tousse (mon fils est déjà sous budesonide).

C'est correct, mais si les besoins de salbutamol sont trop rapprochés il faut reconsulter pour adapter son traitement de fond.

  • En prévention de l'asthme aux acariens les traitements des locaux (aérosols) et l’emploi de couette et autres tissus anti-acariens est-il indispensable ?

Surtout les housses anti-acariens vendues par des spécialistes.

  • Un enfant de 3 ans avec une peau atopique, une allergie alimentaire (traitée avec des antihistaminiques) et une crise d'asthme par an (avec salbutamol), il faut consulter un pneumologue ? Ou cela passe avec l’âge?

Une crise d'asthme par an, cela n'est pas nécessaire.

  • J’ai fait moi même de l’asthme enfant et aujourd’hui, à l’âge adulte je n’en fais plus. Est-ce qu’il pourrait y avoir des récidives ?

Cela dépend du type d'asthme, mais en général l'asthme est la maladie de toute une vie avec parfois des rémissions très longues ou un asthme qui devient très léger.

  • Existe-t-il une école de l'asthme pour parent de jeune asthmatique (4 ans) ?

Oui à l'hôpital trousseau Paris dans mon service nous faisons une session pour les jeunes enfants.

  • Pourquoi est-ce que l'asthme d’un enfant a de grandes chances de passer au moment de l’adolescence ?

Seul 20 % des asthmes de l'enfant rentre en rémission à l'adolescence. Cela dépend du type d'asthme allergique non allergique léger sévère et du traitement et du suivi.

  • Ma fille de 13 ans a de l'asthme depuis la naissance et malgré son traitement qui est terbutaline budésonide montelukast sodique elle a souvent recours à de la cortisone est-ce normal ? N’est-ce pas dangereux ? Elle n’est pas très grande et on m’a dit que la cortisone agit sur la croissance est-ce vrai ?

Non, cela n'est pas normal, soit elle fait mal son traitement, soit son environnement n'est pas adéquat, soit son traitement n'est pas adapté. Oui la cortisone par la bouche peut altérer la croissance un suivi dans votre cas par un pneumo pédiatre est indispensable.

  • Dans la région Sud-Est, où peut-on trouver un service qui prenne en charge sérieusement les enfants asthmatiques allergiques ?

A Nice, Marseille, Montpellier vous avez des services de pneumo-allergologie.

Non.

  • L'asthme a-t-il tendance à revenir chez la personne âgée ?

Il existe des asthmes difficiles à traiter, non allergique chez la femme notamment à la ménopause.

  • Quel est l’intérêt de faire une radio de thorax?

D'éliminer d'autres diagnostics que l'asthme.

Oui, mais il s'agit souvent d'autre chose comme un asthmes d'origine cardiaque.

  • L'asthme en lui-même (pas les crises) diminue-t-il l’espérance de vie ?

Non, s’il est bien soigné et suivi et surtout si on ne fume pas !!!!

  • Je suis en traitement de fond depuis quelques années et sous omalizumab. Cela va plutôt bien. J’envisage de devenir infirmière. Pensez-vous que cela soit compatible avec le milieu hospitalier ? Serai-je plus vulnérable aux virus ?

Vous avez donc un asthme sévère, je crains que le métier d'infirmière soit très fatigant pour vous.

  • Y a-t-il un régime alimentaire afin d’éviter des crises ?

Sauf si on a une allergie alimentaire authentifiée ?

  • J’ai 38 ans et de l'asthme depuis l’âge de 16 ans, mais je ne suis pas allergique est-ce que je ne dois plus avoir de chats à la maison?

Si vous êtes sûre de ne pas être allergique car les tests cutanés sont parfois faussement négatifs.

  • Réveil nocturne avec insuffisance respiratoire, resserrement thoracique, la fatigue, et je suis à ma 3ème bronchite en un an, suis-je asthmatique ?

Il y de forte chance.

  • J’ai testé toutes sortes de médicaments pour l'asthme léger mais fréquent (1 à 3 petites crises/jour) sans succès. Aujourd’hui je ne prends plus que du salbutamol. Pensez-vous que je doive retenter l’expérience et pouvoir espérer un meilleur contrôle de cet asthme ?

Il faut faire au minimums des EFR pour savoir si un traitement de fond est nécessaire.

L'allaitement maternel est une bonne chose pour l'enfant en général.

 

Les réponses du Dr Charlotte Tourmente

  • Une respiration bloquée et sifflante, une impression d’étouffement, dans un état de grand stress sans forcément être en plein effort physique, peuvent-ils révéler un asthme ?

C'est fort possible (tout comme une crise d'angoisse). Prenez rdv chez votre médecin pour vérifier.

  • Mon asthme s’est aggravé depuis cet été, mon médecin traitant m’a donné du salbutamol longue durée (que je ne supporte pas, rythme cardiaque trop élevé) donc maintenant du salbutamol courte durée et des corticoïdes (20 jours). Est-ce suffisant ? Comment améliorer ?

C'est suffisant si vos symptômes se sont améliorés et si votre DEP (débit expiratoire de pointe) est bon. Seul votre médecin (généraliste ou pneumologue) peut savoir si votre traitement est adapté.

  • J’ai 23 ans et je suis asthmatique depuis ma petite enfance, j’ai beaucoup de mal à suivre mon traitement de fond qui me donne des tremblements qui me gênent dans ma vie privée et professionnelle… Puis-je prendre mon traitement seulement le soir avant de dormir ou est-ce dangereux ?

Oui, c'est dangereux de ne pas suivre correctement le traitement qui vous est prescrit. Mais voyez avec votre médecin pour adapter vos médicaments afin de faciliter leur prise.

  • Mon fils de 18 ans asthmatique, n’a presque plus de crise, mais prend du salbutamol presque tous les matins pour courir prendre son bus, est-ce normal ?

Il l'a prend après avoir couru parce qu'il est gêné ? Si oui, il faut sans doute mettre en place un traitement de fond. Qu'il refasse un bilan auprès de son médecin.

  • Je n’ai pas fait d'asthme depuis 18 ans (cause désensibilisation) et aujourd’hui il reprend. Vais-je pouvoir m’en débarrasser un jour ?

On ne se débarrasse pas définitivement de son asthme hélas. Le terrain prédisposant à l'asthme reste toute la vie. Les circonstances de la vie font que les symptômes resurgissent ou pas.

  • J’ai parfois mal au niveau de la poitrine et j’ai parfois également la sensation de ne pas avoir suffisamment d’air pour respirer. Que dois je faire ?

Consulter votre généraliste afin qu'il vous ausculte et vous fasse éventuellement faire si besoin une EFR (exploration fonctionnelle respiratoire).

  • Asthmatique depuis 25 ans je ne prends pas de traitement de fond seulement du salbutamol à la demande faut-il reprendre un traitement de fond ?

Pas forcément, cela dépend du nombre de fois où vous avez recours au salbutamol, de la présence de symptômes gênants, etc. Si vous avez un doute, faites un bilan auprès du médecin qui vous prescrit du salbutamol.

L’asthme a le plus souvent une composante allergique (70% des cas). Et le RGO est un facteur d'aggravation connu de l'asthme.

  • Comment connaître son DEP (débit expiratoire de pointe), comment sait-on s’il est bon ou pas ? Peut-on acheter un appareil en pharmacie pour le surveiller soi-même ?

Il faut un appareil spécial pour mesurer son DEP ainsi qu'une éducation pour bien savoir s'en servir. A voir avec votre médecin s'il est nécessaire de vous en prescrire un.

  • J’habite à Aix-en-Provence, je suis cavalière et asthmatique depuis l’enfance, je suis très gênée en hiver par le froid sec et en été par la grosse chaleur, comment éviter ces désagréments surtout en été ?

En ayant un traitement adapté.

L'asthme a en effet une composante allergique. Votre terrain allergique fait sans doute le lit de votre asthme.

  • Fumeuse depuis mes 18 ans et asthmatique depuis toujours (j’ai maintenant 35 ans), je viens de me décider (depuis 1 semaine à arrêter de fumer), je prenais beaucoup de salbutamol + fluticasone. Dois-je demander une radio des poumons à mon médecin traitant car je n’en ai eu qu’une étant jeune ?

C'est bien d'arrêter, la fumée étant un facteur très aggravant de l'asthme. La radio des poumons a un intérêt parce que vous êtes fumeuse (enfin ex-fumeuse) et avez donc un risque augmenté de cancer du poumon.

  • Je prends du fluticasone matin et soir mais il m’arrive quand même de faire des crises d'asthme. Comment y remédier ?

Voyez avec votre médecin s'il est nécessaire de renforcer votre traitement (cela dépend de la fréquence des crises, de leur gravité, du DEP,...).

  • Une crise d’angoisse avec sifflement est-ce la même chose qu’une crise d'asthme ?

Les sifflements sont des bruits anormaux entendus à l'auscultation. Ils témoignent d'une anomalie au niveau des bronches (ou de la trachée pr le wheezing). Ils ne peuvent pas être provoqués par l'angoisse. Mais une crise d'angoisse peut majorer des sifflements liés à l'asthme en favorisant une crise.

  • Y a t-il un facteur génétique ou héréditaire à l'asthme ?

Oui. Un enfant a ainsi plus de risque d'être asthmatique si l'un de ses parents est asthmatique (et encore plus si les 2 le sont).

  • J’ai suivi il y a quelques années un traitement avec salbutamol, béclométasone et salmétérol car je faisais de l’asthme en raison d'allergies aux acariens, et à la poussière depuis 10 jours je ne prends plus rien mise à part du cétirizine lorsque mes allergies se déclenchent. Mon asthme peut-il revenir un jour ?

Hélas oui, c'est possible.

  • J’ai 33 ans et ça fait 6 mois que je tousse avec des sifflements surtout la nuit, à la base j’ai une rhinite allergique. Est-ce que ça peut être un symptôme de l'asthme ?

Oui. Je vous conseille de consulter un médecin.

  • Y a t-il une relation entre asthme et obésité ?

On constate en effet une association entre les 2 : l obésité augmenterait les risques de développer un asthme. Une certitude : l'obésité complique la prise en charge thérapeutique (à la fois parce que le volume pulmonaire est réduit, parce que l'obésité augmente la fréquence d'autres affections comme le RGO qui est un facteur aggravant de l'asthme,...).

La désensibilisation consiste à "désensibiliser" le corps : si votre asthme est d'origine allergique, on va vous donner par piqûre ou comprimé la substance à laquelle vous êtes allergique. Et cela de façon progressivement croissante pour que votre corps apprenne à lutter contre cette substance et ne réagisse plus par une allergie.

  • J’ai de l’asthme depuis de nombreuses années, allergique à tout, pollen, acariens, poils de chat, j’ai un traitement de fond mais je tousse et j’ai une gène dans la gorge peut-être due aux remontées gastriques dont je souffre actuellement.

Oui, le reflux gastro-oesophagien, qui entraîne des remontés gastriques, aggrave l'asthme. A voir si c'est le cas ou pas chez vous.

  • Quand un asthme est suspecté, quelles mesures domestiques doit-on prendre pour chasser l’allergène (éviction) ?

Il faut éviter les moquettes, les tapis, les canapés en tissu (privilégiez le cuir),... Aérez quotidiennement et longuement (au moins 20 mn) les pièces, en dehors des pics de pollution. Recouvrez le matelas d'une housse anti-acariens, lavez les draps toutes les semaines, optez pour des oreillers et couvertures en matière synthétique,... Retrouvez sur ce lien toutes les mesures à prendre : www.asthme-allergies.org

  • Pour mon asthme je suis suivi par mon médecin traitant. C’est lui qui juge du fait de prendre un traitement de fond ou pas fluticasone. Faut-il faire mesurer son asthme régulièrement ou à quelle fréquence par un pneumologue avant de décider de prendre le traitement ?

Non, ce n'est pas forcément la peine. Un médecin traitant est tout à fait habilité (et compétent) pour vous traiter. S'il le juge nécessaire, il vous adressera à un spécialiste.

  • Quels sont les dangers de l’association tabac/ salbutamol ?

C'est surtout l'association tabac-asthme qui pose problème ! Le tabagisme (actif comme passif) aggrave l'asthme.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

Sponsorisé par Ligatus