Brûlures d'estomac : y a-t-il un risque à prendre un traitement IPP à long terme ?

Je ne peux pas me passer, depuis dix ans, de mon traitement IPP. Y a-t-il un risque à prendre ces médicaments à très long terme ?

Rédigé le

Brûlures d'estomac : y a-t-il un risque à prendre un traitement IPP à long terme ?

Les réponses avec le Dr Philippe Godeberge, gastro-entérologue :

"Le traitement IPP (inhibiteurs de la pompe à protons) fait partie des traitements les plus prescrits. On va être capable de donner un traitement hypotenseur à une personne hypertendue, qui ne ressent aucun symptôme et auquel cela ne pose aucun problème de prendre ce traitement. Avec les brûlures d'estomac, les personnes ont des symptômes, on leur donne un médicament qui les soulage et ils posent la question de savoir s'ils peuvent l'arrêter.

"L'objectif des anti-sécrétoires, c'est de limiter la production acide. Ils ne traitent pas le reflux, ils le masquent. Ils font en sorte que ce qui remonte soit moins acide. Et c'est plus confortable. Après, il s'agit d'une question de rapport bénéfice-risque. Il faut savoir quel bénéfice elle en tire et quel risque elle aurait si elle ne le prenait pas. Il faut voir si l'oesophage est abîmé, si elle fait une toux… Mais même si ce n'est que du confort et une amélioration des symptômes, il n'y a à ce jour pas d'effet démontré à prendre un anti-sécrétoire de façon extrêmement prolongée dix, quinze, vingt ans."

En savoir plus sur les brûlures d'estomac

Dossier :

Questions/réponses :