Asthme sévère : une première médicale française

Inventée au Canada, la technique opératoire est pratiquée pour la première fois en France. Elle offre l'espoir d'une meilleure qualité de vie aux asthmatiques sévères.

Rédigé le , mis à jour le

Asthme sévère : une première médicale française

Une nouvelle technique pour traiter l'asthme sévère fait son apparition pour la première fois en France. Le professeur Michel Aubier, chef du service de pneumologie de l'hôpital Bichat à Paris, ouvre la voie à la thermoplastie bronchique. Cette opération consiste à brûler le muscle lisse qui entoure les bronches. Ce muscle a tendance à fortement gonfler chez les asthmatiques sévères, ce qui a pour conséquence de fermer les bronches et de provoquer des crises d'asthme particulièrement violentes. Ainsi, en diminuant la masse musculaire, la gêne sera estompée. Le traitement en France est accessible aux asthmatiques sévères, il nécessite trois interventions successives à trois semaines d'intervalle.

Asthme sévère : l'espoir de la thermoplastie

La thermoplastie bronchique existe depuis cinq ans aux Etats-Unis et au Canada. Elle ne guérit pas totalement de l'asthme mais atténue considérablement les symptômes : des crises moins violentes et moins d'hospitalisations. Ainsi, les asthmatiques sévères peuvent retrouver l'espoir de pouvoir souffler un peu.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus