Aidants familiaux : consulter un psy ?

Je m'occupe de ma mère qui est malade et je n'en peux plus physiquement et psychologiquement. Consulter un psy pourrait-il m'aider ?

Rédigé le , mis à jour le

Aidants familiaux : consulter un psy ?

Réponses de Michèle Guimelchain-Bonnet, psychologue :

"Oui. J'ai vraiment un leitmotiv qui est d'anticiper. Tout ce qu'on peut penser à l'avance. Nous savons tous qu'un jour, nous allons tous devenir vieux, que nous aurons besoin d'aide, que nos parents vont devenir vieux, qu'ils auront besoin d'aide... pourquoi nier cette évidence et attendre qu'ils aient effectivement besoin d'aide pour savoir comment on va s'organiser. On le sait donc on peut prendre un certain nombre de mesures. Dès qu'on sent qu'une question devient difficile et douloureuse, il faut aller consulter tout de suite. Ce n'est pas une panacée mais ça va permettre de libérer un certain nombre de choses et d'apprendre à se protéger, de savoir que l'on a des limites, d'accepter les limites sans s'en sentir coupable. Je pense que c'est ça qui est très important et à partir de là, pouvoir mettre en place une situation qui va être saine. Alors que quand on est pressé, dans l'urgence, on fait tout plutôt pas bien."

En savoir plus :

Questions/réponses :

  • Est-ce que déléguer est à la portée de toutes les familles ?
    De quelles aides peut bénéficier une vieille personne dont les enfants, qui travaillent et ont une famille, se relayent pour s'occuper d'elle ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Etre aidant familial n'est pas un travail à mi-temps. Comment concilier vivre pour le "malade" et vivre pour soi ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Pourquoi les enfants ne sont-ils pas tous d'accord face à la dépendance de leurs parents et comment se mettre d'accord (médiateur par exemple) ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Réponses de Michèle Guimelchain-Bonnet, psychologue

Sponsorisé par Ligatus