Aidants familiaux : avec un médiateur ?

Pourquoi les enfants ne sont-ils pas tous d'accord face à la dépendance de leurs parents et comment se mettre d'accord (médiateur par exemple) ?

Rédigé le , mis à jour le

Aidants familiaux : avec un médiateur ?

Réponses de Michèle Guimelchain-Bonnet, psychologue :

"La médiation familiale peut être une solution. Mais aller voir un médiateur peut être l'occasion pour une fratrie qui a du mal à parler, où les différents frères et sœurs ont du mal à parler ensemble, de les aider à dire ce qu'ils arrivent à supporter ou pas, ce qu'ils ont compris de la situation, de la maladie de l'un de leur parent. Cela permet de mettre à plat, en essayant d'éviter les conflits mais ça ne veut pas dire pour autant qu'il va y avoir une répartition juste de toutes les tâches. En tout cas, c'est l'occasion parfois dans des familles où l'on ne parle pas du tout, de dire vraiment ce que l'on pense et ce que l'on ressent. C'est souvent une bonne chose. Il y a beaucoup d'associations de médiation que l'on peut rencontrer facilement."

En savoir plus :

Questions/réponses :

  • Est-ce que déléguer est à la portée de toutes les familles ?
    De quelles aides peut bénéficier une vieille personne dont les enfants, qui travaillent et ont une famille, se relayent pour s'occuper d'elle ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Etre aidant familial n'est pas un travail à mi-temps. Comment concilier vivre pour le "malade" et vivre pour soi ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Je m'occupe de ma mère qui est malade et je n'en peux plus physiquement et psychologiquement. Consulter un psy pourrait-il m'aider ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Réponses de Michèle Guimelchain-Bonnet, psychologue

Sponsorisé par Ligatus