« Crise économique » chez les établissements pour handicapés

Présenté mercredi 5 octobre 2011 en Conseil des ministres, le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2012 attise les inquiétudes. Les deux fédérations du secteur du handicap dénoncent "un manque de moyens".

Rédigé le

« Crise économique » chez les établissements pour handicapés
« Crise économique » chez les établissements pour handicapés

Alors que le gouvernement parle "d'un nouveau souffle donné à la politique du handicap", les associations de représentation des personnes handicapées s'alarment du budget prévu pour 2012.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2012 prévoit pourtant une hausse des dépenses d'Assurance-maladie pour les personnes handicapées de 2,1 %, soit 187 millions euros.

Mais selon les associations, cette augmentation est loin d'être suffisante pour couvrir l'ensemble des besoins des établissements d'accueil pour personnes handicapées : "Avec une aussi faible progression, comment croire que le gouvernement puisse tenir les engagements du président de la République dans la mise en œuvre du programme de création de places lancé au début du quinquennat ?", s'interroge l'Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei).

De fait, en 2008, le gouvernement s'est engagé à créer 50 000 nouvelles places dans les établissements pour personnes handicapées, dont 30 000 d'ici 2012. Si aujourd'hui la mesure est en cours d'application, le directeur général de l'Unapei, Thierry Nouvelle, craint qu'elle ne soit en péril si le budget alloué à ces établissements n'est pas suffisant : "La mission est impossible sans porter atteinte gravement aux moyens des établissements déjà crées, mais c'est alors la qualité d'accueil des personnes handicapées qui sera remise en question."

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :