1. / Sexo

Peut-on faire l'amour pendant les règles ?

Il existe sûrement des questions que vous n'avez jamais osé poser, par pudeur, crainte, voire même honte... Notre journaliste, Mélanie Morin, a posé ces questions à votre place. Aujourd'hui, il est question de relations sexuelles pendant les règles.

Rédigé le , mis à jour le

"Faire l'amour... pendant les règles", chronique de Mélanie Morin du 28 mai 2018

Lorsqu'on fait une recherche sur Internet avec l'expression "Faire l'amour pendant", on obtient "Faire l'amour pendant les règles", "Faire l'amour pendant la grossesse", "Faire l'amour pendant shabbat", "Faire l'amour pendant l'accouchement"... La requête "Faire l'amour pendant les règles" génère près de 5.320.000 résultats sur Internet.

Comment surviennent les règles ?

À la puberté, les ovaires sécrètent des hormones sexuelles et le cycle menstruel se met en place. Il dure en moyenne 28 jours. En début de cycle, les ovaires sécrètent d'abord les oestrogènes puis la progestérone entre en jeu pour aider la muqueuse de l'utérus à accueillir un éventuel embryon s'il y a une fécondation. Au quatorzième jour a lieu l'ovulation, un ovocyte est expulsé vers l'utérus. Si aucun spermatozoïde ne féconde l'ovule, l'ovaire sécrète moins d'hormones. Cette chute hormonale déclenche la destruction des couches superficielles de la muqueuse utérine et c'est cette dégradation qui donne les règles.

Les gynécologues rappellent que ces variations hormonales ne produisent pas les mêmes effets chez toutes les femmes. Certaines, malheureusement, souffrent de crampes dans le bas ventre, de migraines, de fatigue, elles constatent parfois une baisse de moral ou une irritabilité. Dans ce cas, la libido peut en prendre un coup... D'autres femmes, au contraire, ressentent une excitation particulière et même plus de plaisir donc autant ne pas se priver, l'essentiel étant que les partenaires soient sur la même longueur d'ondes !

Les précautions à prendre en cas de rapports

En cas de rapport non protégé, une grossesse peut survenir. Les gynécos rappellent que le risque de grossesse est faible pendant les règles mais il n'est pas nul. Si l'ovulation se produit plus tôt que prévu et si les spermatozoïdes, qui peuvent survivre près de cinq jours dans le corps féminin, atteignent leur but, cela peut déboucher sur une fécondation.

L'autre risque est de contracter une infection sexuellement transmissible. Le sang peut favoriser la transmission d'une infection. Il faut être sûr que les partenaires ne sont pas porteurs d'IST, se faire tester avant de décider de ne plus utiliser de préservatif. Il faut avoir conscience de ces risques si on souhaite faire l'amour pendant les règles. Il s'agit ensuite d'une question d'envie et de logistique...

La crainte d'être exposé à une importante quantité de sang...

Certains imaginent qu'ils vont se retrouver dans un véritable bain de sang, qu'il va falloir recouvrir les murs et le lit de bâches en plastique... Le volume de sang émis pendant les règles n'est pas important. Si l'abondance des règles est très variable d'une femme à l'autre, on estime que la quantité varie entre 5 et 25 ml de sang sur une durée de deux à six jours. Toutefois, les changements de position et la lubrification mêlée au sang contribuent à tacher les amants eux-mêmes et la literie...

Outre le fait de mettre une grosse serviette éponge sur le lit ou de faire l'amour sous la douche, il existe d'autres trucs pour limiter les dégâts. Une start-up américaine a ainsi développé un disque menstruel flexible qui retient le flux sanguin et permet la pénétration. Il se place au fond du vagin, cela obstrue le col de l'utérus comme un bouclier souple... Petit bémol, ce disque n'est pas ré-utilisable, après le rapport il faut le jeter, cela n'est pas très écolo et cela coûte 15 dollars pour l'essayer pendant deux mois.

Autre exemple, la ziggy cup est une coupe menstruelle qui retient aussi le flux sanguin. Très flexible, en silicone médical hypoallergenique, elle est ré-utilisable et coûte 39,95 euros. Les deux enseignes insistent sur le fait que ces dispositifs permettent d'avoir des rapports pendant les règles. Il s'agit d'ailleurs de l'un de leurs principaux arguments de vente.

Des témoignages d'hommes et de femmes

On vous conseille la lecture d'un article paru sur le site du Huffington Post, "14 témoignages d'hommes et de femmes sur le sexe pendant les règles", qui a le mérite de lever les tabous. Le témoignage de Scott, 36 ans, a particulièrement attiré notre attention. Scott a eu une aventure avec une artiste et ils ont fait l'amour pendant les règles de la jeune femme.

Il raconte : "On a commencé à se dessiner dessus avec les doigts, des coeurs et des torsades et nos noms respectifs sur le corps de l'autre. C'était très beau. C'est encore l'une des expériences sexuelles les plus belles, les plus fortes et les plus positives que j'aie jamais vécues". À méditer...

N'hésitez pas à envoyer vos questions gênantes par mail : melanie@allodocteurs.fr

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus