1. / Se soigner
  2. / Traitements du cancer
  3. / Thérapie ciblée

Cancer : la révolution des thérapies ciblées

Chimiothérapie et radiothérapie sont des traitements contre le cancer bien connus, mais on évoque de plus en plus les thérapies ciblées. Elles sont apparues au début des années 90, mais depuis deux ou trois ans, on commence à parler à leur propos de révolution thérapeutique. Révolution, car ce sont des traitements plus efficaces et moins toxiques.

Rédigé le , mis à jour le

Cancer : la révolution des thérapies ciblées
Sommaire

Qu'est-ce qu'une thérapie ciblée ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent le principe de la thérapie ciblée.

Le principe est de cibler l'action des traitements à un niveau très précis du développement de la cellule cancéreuse, pour qu'ils soient plus personnalisés, plus adaptés à chaque patient. Ces progrès sont rendus possibles par une meilleure compréhension des mécanismes de fonctionnement des cellules tumorales.

Quand le processus de développement cellulaire se dérègle et qu'une cellule devient cancéreuse puis prolifère, une masse finit par se former, c'est la tumeur à partir de laquelle des cellules peuvent se détacher pour aller envahir des ganglions ou d'autres organes. Pour s'attaquer au cancer, on a la chirurgie, les rayons et la chimiothérapie, c'est-à-dire l'administration d'un médicament par voie orale ou plus souvent par intraveineuse. Ces médicaments diffusent dans l'organisme et viennent se fixer sur les récepteurs des cellules pour, au final, les faire mourir. Si le traitement fonctionne, la tumeur régresse. Pour certains cancers, qu'on appelle hormono-dépendants (celui du sein par exemple), on a aussi l'hormonothérapie pour bloquer l'action d'une hormone et son effet sur la croissance tumorale.

Ces mêmes techniques de chimiothérapie, hormonothérapie ou radiothérapie restent d'actualité, mais elles peuvent être associées à d'autres médicaments qui fonctionnent différemment. Il ne s'agit plus simplement de détruire les cellules malades mais de freiner la croissance de la tumeur en s'attaquant aux mécanismes qui lui permettent de se développer. Ils agissent par exemple, sur les substances dont la tumeur a besoin pour fabriquer ses propres vaisseaux sanguins (les agents angiogènes) ou sur les mécanismes qui stimulent la division des cellules, et de ce fait le développement de la tumeur (les facteurs de croissance).

La grande nouveauté est que pour choisir la meilleure stratégie thérapeutique, le médecin va prendre en compte certains paramètres : le profil génétique de la tumeur, l'organisme du patient, son âge et son environnement…

Des traitements porteurs d'espoir

Hervé a été guéri d'un cancer du poumon grâce à une thérapie ciblée.

De plus en plus de thérapies ciblées existent pour différents cancers, et sont déjà utilisées dans les services de cancérologie. Si on parle de révolution dans les traitements, c'est qu'ils sont plus efficaces et réduisent les effets secondaires. Ce qui a vraiment amélioré les choses dans certains cancers, par exemple pour les cancers pédiatriques. Ces cancers sont de mieux en mieux connus sur le plan biologique, et grâce à ces nouveaux traitements, depuis 2009, on a pu réduire le nombre de chimiothérapies et leurs effets secondaires.

Autre exemple, dans le traitement du cancer du sein. Les recherches se poursuivent depuis deux ans et demi pour mettre en évidence des signatures génétiques de bon ou de mauvais pronostic, afin de mieux prédire l'évolution d'une tumeur. Et éviter ainsi des chimiothérapies lourdes, et parfois inutiles…

Thérapie ciblée : les cellules cancéreuses en ligne de mire

Le fonctionnement de la thérapie ciblée suivie par Christine repose sur de simples prises de sang.

Une autre approche de thérapeutique ciblée utilisée à l'Institut Curie, à Paris, consiste à repérer les cellules tumorales qui circulent dans le sang afin de déterminer de façon très rapide si un traitement est efficace, sans attendre de voir les effets sur la tumeur primitive. Car ces cellules tumorales circulantes, en plus de servir d'indicateur sur l'évolution de la maladie, ont la capacité de s'implanter sur un site de façon durable et de générer des métastases.

Vous n'avez pas fini d'entendre parler des thérapies ciblées, très porteuses d'espoir pour les années à venir. En effet, on compte aujourd'hui une dizaine de médicaments sur le marché qui montrent de bons résultats, et un grand nombre de médicaments sont en recherche clinique pour plusieurs types de cancer, comme celui du sein, le cancer colorectal, celui du poumon et le mélanome.

Lors de l'ASCO, le plus grand Congrès mondial en cancérologie, qui s'est tenu à Chicago du 1er au 5 juin 2012, de nouveaux résultats très prometteurs ont été dévoilés concernant des essais cliniques avec des thérapies ciblées, contre des cancers du sein et du poumon notamment, avec un gain de survie et sans effets secondaires.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :