1. / Se soigner
  2. / Recherche
  3. / Epidémiologie

De plus en plus d'hypertendus et de diabétiques dans le monde

Une personne sur trois souffre d'hypertension dans le monde, une maladie responsable de près de la moitié des décès des suites d'une crise cardiaque ou d'un AVC, et un adulte sur dix souffre de diabète, selon les dernières Statistiques sanitaires mondiales de l'OMS.

Rédigé le

De plus en plus d'hypertendus et de diabétiques dans le monde
De plus en plus d'hypertendus et de diabétiques dans le monde

"Ce rapport est une nouvelle preuve de l'augmentation spectaculaire des affections qui déclenchent des cardiopathies et d'autres maladies chroniques, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire", a déclaré le Dr Margaret Chan, directeur général de l'OMS.

L'augmentation de l'espérance de vie et des modifications dans le style de vie ont abouti à ce que les maladies chroniques, qui touchent traditionnellement les pays riches, affectent désormais aussi les pays à revenus moyens. L'obésité et le tabagisme y sont en outre devenus des facteurs à risques de plus en plus importants.

De plus en plus d'hypertendus en Afrique

Le Canada et les Etats-Unis comptent les taux les moins élevés, soit seulement 20 % d'hypertendus, alors que dans des pays pauvres comme le Niger, le taux frôle les 50 %.

"Nous avons réussi à réduire l'impact des maladies infectieuses et la mortalité infantile est en baisse, cela signifie que plus de gens vivent jusqu'à un âge avancé, au cours duquel surviennent les maladies chroniques", a déclaré Colin Mathers, coordinateur auprès de l'OMS, au cours d'une conférence de presse.

Dans de nombreux pays développés, comme l'Australie, où il y a eu beaucoup de maladies cardiaques dans les années 1960 et 70, les gens sont diagnostiqués de manières précoce et reçoivent des traitements. Mais ces traitements ne sont généralement pas disponibles dans les pays africains. Au Niger, 50,3 % des hommes souffrent d'hypertension, au Malawi et au Mozambique, ces taux sont respectivement de 44,5 % et 46,5 %.

Diabète et obésité en progression également

Pour la première fois, ces statistiques sanitaires mondiales donnent également des indications sur les personnes atteintes d'hyperglycémie (taux de sucre élevé dans le sang). En moyenne, une personne sur dix souffre de diabète, mais dans certaines îles du Pacifique, 30 % des personnes sont touchées.

Par ailleurs, les statistiques relèvent que l'obésité a énorment progressé dans toutes les régions du monde. Selon le Dr Ties Boerma, directeur du département Statistiques sanitaires et Systèmes d'information à l'OMS, "aujourd’hui, un demi-milliard de personnes (12 % de la population mondiale) sont considérées comme obèses". Leur nombre a doublé entre 1980 et 2008.

Les taux d'obésité les plus élevés ont été relevés en Amérique, avec 26 % de la population adulte touchée, et les plus faibles en Asie du Sud-Est (3 %).

Les femmes sont en général plus exposées à l'obésité que les hommes, et donc plus exposées au risque de diabète, de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

En savoir plus