1. / Se soigner
  2. / Médicaments
  3. / Anticoagulant

Anticoagulants : pourquoi les adultes n'ont-ils pas de boîtier d'automesure ?

Pourquoi n'offre-t-on pas la possibilité aux adultes sous anticoagulants d'avoir un boîtier d'automesure en leur possession ?

Rédigé le , mis à jour le

Anticoagulants : pourquoi les adultes n'ont-ils pas de boîtier d'automesure ?

Les réponses avec le Pr Jean-François Bergmann, chef du service de médecine interne à l'hôpital Lariboisière :

"Dans le cas de l'anticoagulation, les variations de ce que l'on mesure sont assez lentes. Si on le mesure tous les jours, on aura sans arrêt des variations et comme quand on adapte ses comprimés, le temps d'adaptation est assez lent et on risque d'avoir du retard. Le danger de cette autosurveillance, si on la faisait trop souvent, on serait tout le temps à courir après un équilibre. Et le bénéfice n'est pas aussi évident. Et aller une fois par mois au laboratoire pour ceux qui sont assez stabilisés, ce n'est pas si mal.

"Il y a des accidents car la marge thérapeutique est étroite, il n'est pas si facile d'être dans la cible. Il y a aussi beaucoup d'accidents, car il y a beaucoup de malades. Et il y a beaucoup d'accidents car beaucoup de choses vont intervenir (oubli, erreur de prise...). Près de la moitié de ces accidents seraient évitables si le médecin, le malade, la structure faisaient plus attention."

En savoir plus sur les anticoagulants

Dossier :

Questions/Réponses :