1. / Se soigner
  2. / Médicaments
  3. / Antalgiques

Le Canada rappelle les risques hépatiques liés à la prise répétée de paracétamol

EN BREF – Dans de nombreux pays, les risques pour le foie associés à une prise trop fréquente de paracétamol restent méconnus des populations. Ce 15 septembre, les autorités sanitaires canadiennes ont annoncé que les médicaments contenant cette molécule devraient désormais clairement mentionner ces dangers.

Rédigé le

Le Canada rappelle les risques hépatiques liés à la prise répétée de paracétamol
Le Canada rappelle les risques hépatiques liés à la prise répétée de paracétamol

Une consommation à trop haute dose des médicaments à base d'acétaminophène (paracétamol) peut provoquer "des dommages au foie qui peuvent, dans les cas graves, entraîner une insuffisance rénale, voire la mort", a mis en garde Santé Canada. De tels risques existent essentiellement "si la dose ou la durée recommandées sont dépassées".

Le paracétamol est vendu dans le monde, la plupart du temps sans ordonnance, sous des marques diverses (Doliprane®, Efferalgan® en France, Tylenol® en Amérique du Nord).

Outre les risques bien connus d’une prise prolongée de paracétamol sur le foie, une récente revue de la littérature médicale a confirmé l’existence d’effets délétères sur les reins, le système digestif et le système cardiovasculaire.

Les nouvelles directives canadiennes s'appliquent immédiatement aux nouveaux produits que les laboratoires envisagent de mettre sur le marché national. Les produits pharmaceutiques préparés sous ordonnance devront clairement limiter à 325 mg par comprimé la quantité d'acétaminophène. Pour les produits déjà vendus dans les magasins, les groupes pharmaceutiques "ont 18 mois pour mettre à jour les étiquettes", a indiqué Santé Canada.

D’autres pays ont récemment pris des mesures pour limiter les situations de surdosages de paracétamol. Au Royaume-Uni, la diminution de la taille des boîtes de comprimés a entraîné une réduction des décès associés. En Suède, les supermarchés n’ont plus le droit de commercialiser de paracétamol depuis le 1er novembre 2015.

Trois choses à savoir sur le paracétamol

  • Même si la dose journalière maximale conseillée est de 4 grammes, mieux vaut ne pas dépasser 3 grammes par jour et ne pas prolonger ce dosage quotidien au-delà de 5 jours.
  • Il est important de bien espacer les doses : ne pas dépasser 1 grammes par prise toutes les 6 heures
  • A jeun, le paracétamol sera plus toxique. Mieux vaut le prendre au cours d’un repas

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus