1. / Se soigner
  2. / Handicap

Handicap : vivre dans une famille d'accueil

Plus de 9.700 familles d'accueil hébergent des personnes âgées ou handicapées. Un métier mal connu qui aurait pourtant bien besoin de volontaires. Le Magazine de la santé a rencontré l'une d'entre elles dans l'Oise. Ghislaine et Patrick accueillent trois résidents âgés entre 40 et 65 ans.

Rédigé le , mis à jour le

Handicap : vivre dans une famille d'accueil

Depuis plusieurs années, Ghislaine et Patrick accueillent Patricia, Bruno et Jean-Claude. Pour recevoir ces résidents, Ghislaine et Patrick ont agrandi leur maison. Pas loin de 100 mètres carrés sont dédiés aux personnes qui vivent chez eux à plein temps.

L'accessibilité était une condition pour accueillir Jean-Claude. Il souffre d'une maladie qui comprime sa moelle épinière, ses membres inférieurs sont paralysés. Impossible alors de regagner son domicile, il a donc préféré la famille d'accueil au placement en maison de retraite : "Ici je peux avoir mon indépendance pendant une certaine période de la journée. Et de temps en temps, on fait des parties de dominos, de cartes ensemble… pour leur montrer que je ne les ignore pas".

Chacun des résidents est accueilli en contrepartie d'un salaire et d'un loyer versés à Ghislaine (entre 1.800 et 2.000 euros). Avant d'obtenir un agrément pour être famille d'accueil, Ghislaine a exercé pendant 25 ans en maison de retraite. Mais les conditions de travail se sont intensifiées au point de la faire craquer. Après avoir vu un reportage sur les familles d'accueil, Ghislaine et son mari, Patrick, ont donc décidé de sauter le pas.

Patrick, lui, travaille à mi-temps comme conducteur d'autocars scolaires. Le reste de la journée, il aide Ghislaine pour les sorties. Un camion a été acheté par Jean-Claude, c'était l'une des conditions pour intégrer la famille car sans ce moyen de transport aménagé, il n'aurait pas pu se déplacer. Les sorties sont des moments de détente et aussi l'occasion d'évoquer les escapades futures.

Dans toute la France, il existe 9.742 familles d'accueil pour personnes handicapées et âgées. Un chiffre insuffisant pour répondre à toutes les demandes.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr