1. / Se soigner
  2. / Accidents
  3. / Accidents domestiques
  4. / Monoxyde de carbone

Monoxyde de carbone : un gaz inodore et meurtrier

L'arrivée de l'hiver annonce aussi celle des intoxications au monoxyde de carbone. Ce gaz toxique, indétectable par l'homme, a tué deux sexagénaires à Clary (Nord) ce week-end. Comment ce gaz agit-il sur notre organisme ? Quelles mesures prendre pour s'en protéger ?

Rédigé le , mis à jour le

Monoxyde de carbone : un gaz inodore et meurtrier
Monoxyde de carbone : un gaz inodore et meurtrier

Deux personnes âgées ont été retrouvées mortes à leur domicile le 16 novembre, dans le Nord. Selon les pompiers, elles ont été intoxiquées au monoxyde de carbone. Ce gaz, inodore et incolore, est extrêmement toxique. Chaque année, il tue en moyenne une trentaine de personnes, en intoxiquant 3.000 autres, selon l'InVs (Institut national de Veille sanitaire). Depuis le 1er septembre 2014, six personnes sont décédées en France. Le Nord-Pas-de-Calais et l'île de France sont les régions les plus touchées.

Pourquoi le gaz tue-t-il l'hiver ?

Le principal responsable de la libération de monoxyde de carbone est le chauffage. Tous les types d'appareils sont concernés : chauffage au bois, au gaz naturel ou encore au fuel. Mal entretenu, l'appareil libère le gaz nocif qui se concentre dans les habitations mal ventilées.

Quelles conséquences sur la santé ?

Une fois dans l'organisme, le monoxyde de carbone passe dans le sang. Il se fixe sur les globules rouges et prend alors la place de l'oxygène. En manque d'oxygène, les cellules s'asphyxient. Le cœur et le cerveau sont les premiers organes à en souffrir.

Les conséquences de l'intoxication dépendent du taux de monoxyde présent dans l'air. A faible taux apparaissent en quelques heures : maux de tête, vertiges, nausées et malaises. A forte dose, les conséquences sont bien plus graves et rapides. Le coma et la mort peuvent survenir au bout de deux ou trois heures. Moins connues : les séquelles durables que peut déclencher le monoxyde... A long terme, l'intoxication provoque des maux de tête chroniques, des troubles cardiaques et respiratoires ainsi que des risques de confusions mentales.

Comment prévenir ?

Quelques mesures simples peuvent être prises pour prévenir les intoxications au monoxyde de carbone :

  • Faire vérifier par un professionnel les appareils chauffants, y compris la chaudière d'eau chaude, avant chaque période de froid
  • Ne jamais installer d'appareils à usage extérieur (barbecues, braséros, chauffage de camping, groupe électrogène..) à l'intérieur du domicile
  • Faire ramoner régulièrement les conduits d'aérations
  • Installer un détecteur de monoxyde de carbone, disponibles dans le commerce. Peu chers (entre 20 et 30 euros), ils permettent de sauver des vies.

En savoir plus sur les intoxications au monoxyde de carbone :

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :

 

Sponsorisé par Ligatus