Plaidoyer pour un nouveau parcours de soins

Plaidoyer pour un nouveau parcours de soins

Population vieillissante, maladies chroniques de plus en plus nombreuses... Le système de santé doit s'adapter à ces évolutions de la société. Un rapport remis à Matignon propose de réorganiser le parcours de soins autour du patient. 

Stéphanie Rathscheck
Rédigé le , mis à jour le

Un rapport remis hier à Matignon et rédigé par des experts du monde de la santé propose 19 recommandations pour réformer et améliorer le parcours de soins des Français. Son coordinateur, Alain Cordier, inspecteur des finances et ancien directeur de l'Assistance publique des hôpitaux de Paris, présente des propositions dont l'objectif principal est de réorganiser le parcours de soins en fonction du patient. "Bâtie de façon empirique et par empilement, autour des structures d'offre de services, l'organisation du système de santé doit être repensée au plus près des usagers, de la personne malade ou en situation de perte d'autonomie", écrit le comité des Sages en préambule de son rapport.

Car aujourd'hui, c'est au patient d'organiser et d'articuler ses différents rendez-vous, examens et actes médicaux quand il commence une prise en charge.

Un parcours de soin inadapté

Population vieillissante, maladies chroniques en constante augmentation... Le parcours de soins ne s'est pas adapté à ces évolutions de la société. Plus de 15 millions de Français souffrent d'une maladie chronique. Parmi eux, plus de 9 millions sont inscrits en affection de longue durée (ALD), soit 14% de la population. Ces patients ont besoin de prises en charge de plus en plus complexes, les soins sont divers et impliquent de nombreux acteurs médicaux et sociaux.

Conséquence, les inégalités s'aggravent. Aujourd'hui un ouvrier vit en moyenne sept ans de moins qu'un cadre supérieur. Les taux de couverture vaccinale sont très différents d'une région à une autre. Et dans certains départements, les délais d'attente pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste peuvent être deux à trois fois plus élevés qu'ailleurs.

Mieux soigner et économiser

L'un des objectifs de ce rapport est de réorganiser le système de soins autour du parcours du patient. Les experts estiment qu'il faut trouver le moyen d'individualiser ce parcours de soins, de renforcer la coopération et l'échange d'informations entre professionnels de la santé pour soigner avec plus d'efficacité les malades. En pratique, il s'agit d'éviter les interventions (consultations, actes, examens, prescriptions) redondantes, trop précoces ou tardives, incomplètes ou inutilement lourdes.

Médecins généralistes et spécialistes, en ville ou à l'hôpital, ainsi que diététiciens, psychologues, infirmiers, kinésithérapeutes, intervenants sociaux sont invités à mieux combiner leurs compétences. Parmi les propositions, on retrouve aussi l'idée de réformer la formation, la rémunération des professionnels de santé et le remboursement des actes médicaux.

Cette réorganisation vise un autre objectif : la nécessité de faire des économies. En soignant mieux, les actes inutiles pourraient disparaître et les dépenses de la Sécurité sociale devraient ainsi diminuer estiment les experts dans ce rapport. "Cela ne sera pas l'œuvre de quelques mois, mais des cinq ans, peut-être des dix ans à venir si nous voulons pleinement réussir", indiquait déjà Jean-Marc Ayrault en février dernier.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :