Le remboursement des médicaments à hauteur de 15% pourrait être supprimé
Le remboursement des médicaments à hauteur de 15% pourrait être supprimé

Médicaments : vers la fin du taux de remboursement à 15% ?

Dans le cadre de l’évaluation des produits de santé actuellement en cours, la suppression du remboursement des médicaments à 15% est étudiée par les experts.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Dominique Polton, conseillère auprès du directeur de la Caisse nationale d’assurance maladie, a présenté en juillet ses réflexions dans le cadre de l’évaluation des produits de santé annonce jeudi 13 août le journal Les Echos. La présidente du groupe de travail chargé par le gouvernement de "l'évaluation des produits de santé", préconise plusieurs scénarios.

Première piste évoquée, la fin du remboursement à hauteur de 15% des médicaments dont le service médical rendu est jugé "faible", comme c'est le cas actuellement.

Un taux unique de remboursement

Parmi les autres scénarios envisagés par Mme Polton, figure également "un taux unique de remboursement" contre quatre à l’heure actuelle (15, 30, 65 et 100%). Le montant de ce taux unique n'a pas été fixé pour l’heure.

Enfin la présidente du groupe de travail évoque la création d’un "remboursement dérogatoire temporaire". Il pourrait s’appliquer aux médicaments rendant un service médical faible mais sans alternative thérapeutique, précise le quotidien qui a eu copie d'un document rassemblant ces pistes de réflexion.

Les propositions retenues devraient être présentées au groupe de travail le 8 septembre.