Implants mammaires post-PIP : à quelle marque se fier ?

Des médecins spécialistes en chirurgie plastique et réparatrice demandent à l'Agence française des produits de santé un classement des prothèses mammaires présentes sur le marché français. Réponse : l'agence confirme leur conformité, mais refuse de les classer.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

L'agence du médicament l'affirme : toutes les prothèses mammaires vendues en France sont  "conformes à la réglementation". Mais aucun classement des implants ne sera en revanche publié. Depuis l'éclatement de l'affaire des implants PIP, l'Afssaps a lancé une campagne d'inspection et d'analyse de tous les implants mammaires d'autres marques utilisés dans nos hôpitaux et cliniques. En tout neuf fabricants et distributeurs d'implants mammaires sont concernés.

L'agence du médicament répond à plusieurs spécialistes de chirurgie plastique et réparatrice, comme le Pr. Maurice Mimoun de l’hôpital Saint-Louis à Paris, qui réclamaient en urgence un bilan détaillé en matière de rupture des prothèses pour chaque fabricant. Aujourd'hui, beaucoup se sont repliés sur les prothèses remplies de sérum physiologique. 

L'agence a procédé à partir de septembre 2010 à l'inspection des sites, à des prélèvement et à des contrôles en laboratoire chez les neuf fabricants et distributeurs d'implants mammaires sur le marché français, précise l'Afssaps.

Un bilan d'étape sur cette campagne d'inspection sera disponible d'ici à la fin du mois de janvier 2012, dans le cadre d'un rapport demandé par le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, sur l'affaire des prothèses "non conformes" fabriquées par Poly Implant Prothèse (PIP).

En savoir plus :