Nouvelle-Zélande : obligation vaccinale pour les soignants et enseignants
©WESTOCK PRODUCTIONS

Nouvelle-Zélande : obligation vaccinale pour les soignants et enseignants

Les soignants en contact direct avec les patients ne pourront plus exercer sans se faire vacciner contre le Covid à partir du 1er décembre. Également concernés par cette mesure, les enseignants devront avoir reçu deux doses au 1er janvier.

Rédigé le , mis à jour le

La Nouvelle-Zélande a annoncé ce lundi que les soignants et les enseignants de l’archipel auront l’obligation de présenter un schéma vaccinal complet pour continuer à exercer.

"Nous ne pouvons rien laisser au hasard, c'est pourquoi nous le rendons obligatoire", a déclaré Chris Hipkins, le ministre chargé de la lutte contre le coronavirus qui est également ministre de l’Éducation.

À lire aussi : Carte : dans quels pays la vaccination est-elle obligatoire ?

Mesure "audacieuse mais nécessaire”

Le Collège royal néo-zélandais des médecins généralistes soutient la vaccination obligatoire et sa présidente, Samantha Murton, a qualifié cette mesure d'"audacieuse mais nécessaire". "La vaccination reste notre outil le plus efficace pour nous protéger contre les contaminations et les maladies", a souligné M. Hipkins. 

Pendant des mois, l'archipel a été protégé de la pandémie, en raison notamment de strictes mesures aux frontières. 

Échec de la stratégie “zéro Covid”

Mais l'apparition en août à Auckland du variant Delta, hautement plus contagieux, a changé la donne. En dépit des mesures de confinement, il s'est propagé aux provinces voisines du Northland et du Waikato.

La semaine dernière, la Première ministre Jacinda Ardern a reconnu que la stratégie "zéro Covid" poursuivie par l'archipel n'a pas permis d'enrayer la propagation du virus.