Mes genoux me complexent !

Il existe sûrement des questions que vous n'avez jamais osé poser, par pudeur, crainte, voire même honte... Notre journaliste, Mélanie Morin, les a posées à votre place à un spécialiste ! Aujourd'hui, il est question du complexe des genoux.

Mélanie Morin
Rédigé le , mis à jour le
J'ai de la graisse au niveau des genoux : quelles solutions ?
Mes genoux me complexent !  —  Le Magazine de la Santé - France 5

C’est un complexe apparemment très répandu et majoritairement féminin. Si vous tapez "mes genoux sont" sur un moteur de recherche, vous tombez sur "mes genoux sont chauds", "gonflés", "faibles", "gros", "noirs", "moches". 

Si vous cliquez sur "mes genoux sont moches", vous obtenez 4 millions 340 000 résultats sur le web. Ce sont essentiellement des articles sur comment "maigrir des genoux", "affiner ses genoux", "les drainer", "les re-galber".

A lire aussi : Prothèse totale de genou : une chirurgie de haute technologie

Une zone propice au stockage de la graisse

Différents médecins, phlébologues, médecins du sport et chirurgiens esthétiques sont unanimes sur le sujet.

Chez la femme notamment, la zone autour du genou, juste au-dessus d’ailleurs, est propice au stockage de la graisse, c’est souvent hormonal. Cela forme un petit renflement, un petit bourrelet.

D’autres facteurs entrent en jeu, une alimentation trop grasse et trop sucrée favorise ce stockage, un manque d’activité physique et parfois, c’est associé à des problèmes circulatoires ou de rétention d’eau. 

Avant d’agir, poser le bon diagnostic…

Le phlébologue va regarder l’ensemble des jambes et si en plus des genoux, les chevilles sont également gonflées, c’est plutôt signe de rétention d’eau. Par contre, s’il n’y a que les genoux qui sont gonflés et s’ils ont un aspect un peu "granuleux", quand la peau est pincée, cela montre que c’est plutôt de la graisse qui forme ce petit volume.

Attention, s’il n’y a qu’un seul genou qui vous semble gros, avec une douleur associée, il faut consulter son médecin. Il y a peut-être une pathologie et il ne s'agit peut-être plus qu'un simple complexe esthétique.

Des sports pour affiner ses genoux

Des activités physiques d’endurance, très régulières, type course, vélo, vélo dans l’eau couplé à du cardio assez intense comme le cross-fit... peut aider à déstocker cette graisse-là, mais ce sera très long et il faut vraiment être assidue tout en évitant les excès alimentaires.

L’alimentation aura plus d’impact que le sport. Souvent, les femmes finissent par opter pour une technique de médecine ou de chirurgie esthétique.

Lipoaspiration : une solution ?

La lipoaspiration qui consiste à aspirer la graisse, au bloc opératoire, concerne surtout la culotte de cheval, les hanches, les cuisses et souvent les patientes en profitent pour lipoaspirer la face interne des genoux, c’est très fréquent. 

Pour cette toute petite zone du genou, le chirurgien peut bien sûr opter pour une canule plus fine. Pour que ce soit efficace, il est préférable d’avoir un poids stable et une certaine tonicité de la peau.

Cette méthode est déconseillée sur une peau qui aurait déjà tendance à se relâcher car le résultat ne serait pas satisfaisant.  

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !