1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales

La cellulite cervico-faciale, une infection grave

La cellulite cervico-faciale est une des urgences ORL les plus graves. La cellulite cervico-faciale n'a rien à voir avec la peau d'orange, il s'agit d'une infection des tissus profonds de la face et du cou qui se développe à partir d'un banal problème dentaire ou ORL et qui peut mettre en jeu le pronostic vital.

Rédigé le , mis à jour le

La cellulite cervico-faciale, une infection grave
La cellulite cervico-faciale, une infection grave
Sommaire

Qu'est-ce que la cellulite cervico-faciale ?

Marina Carrère d'Encausse et Benoît Thevenet expliquent la cellulite cervico-faciale.

La cellulite cervico-faciale peut toucher toutes les régions du bas du visage et du cou. Tous les tissus mous peuvent être le siège d'une infection qui va se diffuser dans les espaces.

Les structures de la cavité buccale sont délimitées par des membranes très fines, qu'on appelle aponévrose ou fascia. Ces enveloppes qui servent à séparer par exemple les muscles du reste, communiquent entre elles, et c'est précisément le chemin que les germes vont emprunter pour se propager de manière très rapide et se loger dans les muscles ou la graisse.

Le cou peut être un peu gonflé, "empâté" et légèrement rouge mais cela n'a rien de spectaculaire, ça ressemble à une grosse angine. D'ailleurs, on prescrit parfois des anti-inflammatoires ce qui peut faire flamber l'infection. Dans la moitié des cas, le point de départ de l'infection est d'origine dentaire : une dent non ou mal traitée. Dans l'autre moitié, il s'agit d'un problème pharyngé : une angine ou un phlegmon au niveau des amygdales.

Cellulite cervico-faciale : une urgence thérapeutique

Attention, certaines images peuvent heurter la sensibilité !

Le problème de la cellulite cervico-faciale est la difficulté à établir le diagnostic. Le patient a de la fièvre, un peu mal dans le cou et parfois du mal à avaler. La plupart des patients arrivent à l'hôpital dans un état grave, après plusieurs jours d'errance et de mauvais diagnostic.

Il faut alors faire un scanner en urgence afin de localiser précisément toutes les zones touchées par l'infection. Les patients sont ensuite immédiatement opérés pour pouvoir limiter au maximum la progression des germes au niveau local.

Les patients sont ensuite transférés en réanimation où les soins se poursuivent pendant plusieurs jours.

Cellulite cervico-faciale : quelles séquelles ?

Attention, certaines images peuvent heurter la sensibilité !

L'infection peut rester localisée au niveau du cou, mais parfois les germes peuvent descendre jusqu'au médiastin. Le médiastin est la région comprise entre les deux poumons, qui comprend notamment le coeur et les gros vaisseaux. Il s'agit dans ce cas d'un facteur de mauvais pronostic. C'est ce qui est arrivé à Laurent à la suite d'une simple angine.

Dans le cas de Laurent, les séquelles sont essentiellement d'ordre esthétique. Mais la cellulite cervico-faciale peut également entraîner des troubles de la déglutition, de la parole ou des difficultés à ouvrir la bouche, ce qui peut nécessiter une rééducation avec un orthophoniste ou un kiné.

La cellulite cervico-faciale est une infection très grave, mais elle reste rare. L'idée n'est pas de se précipiter aux Urgences à la moindre angine. En revanche, s'il y a beaucoup de fièvre, des difficultés à avaler ou à ouvrir la bouche et une zone rouge et gonflée au niveau du cou, il faut penser à ce diagnostic.

Sponsorisé par Ligatus