1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions
  3. / Arrêt du tabac, cigarette électronique

Mois sans tabac : 157.000 participants pour la deuxième édition

L'Ile-de-France, Auvergne Rhône Alpes et Occitanie sont les régions où l'on trouve le plus grand nombre de participants. 

Rédigé le

Mois sans tabac : 157.000 participants pour la deuxième édition
Mois sans tabac : 157.000 participants pour la deuxième édition

Plus de 157.000 personnes se sont inscrites à la deuxième édition du "Mois sans tabac" qui s'achevait ce 30 novembre, a indiqué l'agence sanitaire Santé publique France, selon laquelle l'opération a suscité "un bel engouement collectif". L'an passé, 180.000 personnes s'étaient inscrites à l'opération.

Le tabagisme tue plus de 73.000 personnes et coûte 26 milliards d'euros chaque année.

Cette année, le site www.tabac-info-service.fr, sur lequel on pouvait s'inscrire, a reçu 1,2 million de visiteurs uniques et la ligne téléphonique dédiée, le 3989, a reçu près de 12.000 appels. L'appli de coaching mise en place pour l'opération a été téléchargée près de 95.000 fois. Environ 706.000 kits d'aide à l'arrêt ont été distribués, contre 637.000 l'an passé.

Les régions qui ont compté le plus de participants au "Mois sans tabac" sont l'Île-de-France (24.700, pour 2,1 millions de fumeurs quotidiens), Auvergne Rhône-Alpes (18.100, pour 1,5 million de fumeurs quotidiens) et Occitanie (15.000, pour 1,3 million de fumeurs quotidiens).

L'objectif de "Mois sans tabac" était d'inciter les quelque 16 millions de Français qui fument régulièrement à arrêter pendant un mois à partir du 1er novembre, en espérant créer ainsi le déclic pour un abandon définitif du tabac.

Pour réduire la consommation de tabac, le gouvernement a décidé d'augmenter la fiscalité en plusieurs étapes afin que le prix du paquet de cigarettes atteigne 10 euros d'ici à fin 2020.

avec AFP