1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Sclérose en plaques

SEP et douleurs : la stimulation magnétique transcrânienne à l'essai

Pour soulager les douleurs liées à la sclérose en plaques, des essais sont en cours. Au CHU de Clermont-Ferrand, un groupe de patients teste la stimulation magnétique transcrânienne, une technique porteuse d'espoir pour beaucoup de malades.

Rédigé le , mis à jour le

SEP et douleurs : la stimulation magnétique transcrânienne à l'essai (Reportage du 11 octobre 2016)

Depuis février 2014, au CHU de Clermont-Ferrand, la stimulation magnétique transcrânienne fait l'objet d'un essai sur les patients atteints de sclérose en plaques. Objectif : diminuer les douleurs liées à la maladie.

"Dans le cerveau d'un patient douloureux chronique, qu'il s'agisse de la sclérose en plaques ou d'autres douleurs chroniques, il y a des modifications du fonctionnement et on cherche à remettre un fonctionnement normal du cerveau. On essaie de faire baisser le niveau de sensibilité à la douleur avec une stimulation indolore, que le patient ne ressent pas, qui ne donne pas de mouvement... Et la puissance de la stimulation est adaptée à chaque patient", explique le Dr Xavier Moisset, neurologue.

La stimulation des neurones dure à peine quelques minutes. Et les effets ne se font ressentir que quelques jours plus tard. Les résultats de cet essai devraient être connus en 2018.

Sponsorisé par Ligatus