1. / Maladies
  2. / Allergies

Covid-19 : peut-on continuer à prendre des antihistaminiques ?

Le printemps est là et avec lui les pollens, à l'origine de nombreuses allergies. Nez qui coule, yeux qui grattent, éternuements...des symptômes très contraignants. Faut-il continuer ses traitements ? Quels conseils pour les asthmatiques ?  

Rédigé le

Covid-19 : peut-on continuer à prendre des antihistaminiques ?

En pleine période d'allergies aux pollens et d'épidémie de coronavirus, beaucoup de questions se posent.

Le docteur Nam Pham Thi, allergologue, conseille de ne surtout pas arrêter ses traitements antihistaminiques. Les personnes allergiques sont plus fragiles et il faut, au contraire, traiter les symptômes de l’allergie : l’inflammation des muqueuses respiratoires pourrait favoriser l’installation et la diffusion du Covid. Il faut donc traiter au niveau nasal et au niveau des yeux avec des médicaments simples que l’on trouve en pharmacie pour éviter la propagation du virus qui passe par les gouttelettes.  

Il n’y a pas eu d’alerte spécifique sur les médicaments anti-allergies contrairement aux anti-inflammatoires qui sont, eux, suspectés de pouvoir aggraver les symptômes du COVID. 

La Société Française de Pharmacologie et Thérapeutique fait la même recommandation en prenant l'exemple de la cetirizine:   

" La cetirizine est un antihistaminique, c’est-à-dire qu’elle bloque les récepteurs à l’histamine dont la stimulation est à l’origine des symptômes de l’allergie. (En bloquant ces récepteurs), les antihistaminiques ne diminuent pas les défenses contre les virus et les bactéries. Il n’y a donc, a priori, pas de risque à prendre d'antihistaminiques dans cette période". 

Et pour les allergies qui donnent de l’asthme ?

C'est la même chose. Il faut continuer les traitements inhalés comme la Ventoline, même s’ils sont à base de corticoïdes et que ces médicaments ont été désignés comme pouvant aggraver les symptômes du Covid-19. D’après le Dr Nam Pham Thi, les quantités de corticoïdes sont très faibles dans ces traitements inhalés, il n’y a donc pas beaucoup de risque.  

Comment distinguer les symptomes de l'allergie de ceux du coronavirus ?

Pour différencier les symptômes allergiques comme la toux sèche ou les problèmes respiratoires de ceux d’une infection au Covid-19, il faut être vigilant à la fièvre et aux courbatures. Une allergie provoque une fatigue mais jamais de fièvre, ni de douleurs musculaires.  

Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute, il ne faut pas hésiter à consulter votre médecin généraliste ou allergologue, les téléconsultations sont tout à fait possibles en ce moment.  

Un petit conseil en cette période de confinement si vous êtes allergique : n'arrêtez pas d’aérer votre appartement par crainte des pollens.
En revanche, il faut éviter d'aérer en pleine journée et le faire soit tôt le matin (avant 8h), soit tard le soir (après 22h). 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr