Les lunettes low cost sont-elles fiables ?

Mon mari, mes trois enfants et moi portons tous des lunettes et le budget est conséquent. Existe-t-il des tarifs "famille" pour les lunettes ? J'ai acheté mes lunettes "low cost" et je vois bien avec. Pourquoi les opticiens sont-ils si chers ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec Vincent Vennier, opticien, et avec Fabian Huret, directeur "Santé et innovation" du réseau de soins Itélis :

"Non, il n'existe pas de tarifs famille pour les lunettes. Certains opticiens peuvent faire des offres promotionnelles mais il n'existe pas d'offre famille chez les opticiens. Peut-être que certains le font ponctuellement, de manière individuelle mais je ne connais pas d'offre famille à l'échelle nationale pour une enseigne par exemple.

"Concernant le low cost, tout dépend de ce qu'on appelle low cost. Il existe effectivement aujourd'hui des solutions moins onéreuses. Cela ne veut pas dire que les lunettes sont de mauvaise qualité mais on aura moins d'options : on n'aura pas l'anti-reflet, on n'aura pas le verre aminci, on aura un verre plus standard, on aura une génération de verres plus ancienne… Mais comme pour une voiture, ce n'est pas parce que vous achetez une voiture ancienne génération que vous n'arriverez pas à bon port. Pour les lunettes, c'est la même chose. On aura juste moins d'options et il faudra être attentif à la qualité du produit et s'assurer de la provenance du produit (s'agit-il d'un produit de marque…).

"Aujourd'hui, douze marques de verres dominent le marché français. Et sur les marques de monture, le consommateur a des repères plus faciles que sur les verres donc il faut être très vigilant quant au distributeur, quant à la provenance des produits et quant au bon rapport qualité prix. Il faut donc avoir quelques repères, il faut savoir qu'un équipement simple qui corrige uniquement la vision de loin ou uniquement la vision de près coûte aux alentours de 300 euros. Et un équipement qui corrige la vision de loin et la vision de près, par exemple des verres progressifs, coûte environ 600 euros. Quand on sort de ces zones de prix, il faut se poser des questions."

"La personne peut voir très bien tout de suite et au bout de six mois, le verre va commencer à craqueler, il peut y avoir une perte de champ de vision… la vision est complexe à analyser pour le client immédiatement."